mardi, mars 14, 2017

DERNIÈRE SPIRALE HISTORIQUE :
VOIE POUR UN MONDE FUTUR


LAST HISTORIC SPIRALE :
WAY FOR UN FUTUR WORLD


Complété le 20.01.2016

Completed, 20.01.2016
rédaction ce 29 décembre 2015 puis le 3 janvier 2016.
Written the Sunday 3rd Jan 2016.








Une Voie future pour un monde primitif nouveau


En cette fin d'année 2015 et début d'année 2016 – car rien n'est complètement coupé d'une année à l'autre, d'un temps à l'autre, d'une dimension à une autre... – tant d'événements ont marqué les esprits plus que les corps.
Il y eut comme une forme d’accélération des événements et des changements par petites parcelles mais brutaux. Et de façon plus rapide encore que l'année précédente et... aussi les années d'avant. Comme des phénomènes ou des êtres changeants qui arrivent et sont enfournés dans une spirale logarithmique qui s’accélère.
Mais de quelle spirale YANG s'agit-il ?


A ce stade, ils serait sage de citer ce texte prédictif du Prof. G. OHSAWA :

« La Philosophie dialectique d'Extrême-Orient peut être décomposée en deux parties :

1- La théorie, la logique universelle YIN-YANG qui est si différente de la logique classique, le Principe Unique de toute les sciences de toutes les techniques, de tous les arts, qui nous donne la possibilité de dévoiler notre jugement.
2- La pratique, l'art de vivre une vie pleine de joie et de gratitude perpétuelle, la technique biologique et physiologique – la Macrobiotique – sur laquelle toutes les organisations sociales, religieuses, économiques, industrielles, devraient reposer.
Si tout le monde vivait cet enseignement biologique et physiologique de la longévité et du rajeunissement, la révolution biologique et physiologique de l’homme et de toute l’humanité serait sans précédent dans toute l'histoire. (c'est moi qui souligne).
La conséquence serait l’établissement de la PAIX dans la société.
Elle (la révolution occidentale) a fini par aboutir à l'état d'une société plus ou moins gouvernée par la dictature (c'est moi qui souligne).
La Macrobiotique est le moyen biologique, physiologique et pratique de réaliser la révolution perpétuelle, permanente, quotidienne, et individuelle, condition nécessaire pour assurer la PAIX mondiale. ».

(L'acupuncture et la Philosophie d’Extrême-Orient, éd. VRIN).




Où allons-nous en 2016-2020 ?

Toujours dans la même direction prise par la dernière décennie. Vers le yang (yang de restriction) dans son exécution extrême comme maître d’œuvre. Le yin extrême étant le maître d'ouvrage.
Malgré une aggravation des syndromes sociaux, financiers, géopolitiques et écologiques, rien n'est modifié dans la direction du navire. Les hominidés ont du "granit" dans leur petit moi.

Sauf une nouveauté, l'acceptation de commencer à discuter de la SITUATION SENSIBLE qui devient de plus en plus incertaine et qui échapperait aux probabilités données par la technoscience et celle des  « cogitations » de la gouvernance mondiale.

Car les Hommes ont décidé depuis ces dernières années de ne pas sursoir ni à leurs pouvoirs sensoriels ni à leurs comportements de « Last minute action », faire ou agir quand le « Tsunami » est déjà à notre porte !
Autrement dit, agir soit quand la catastrophe va commencer ou quand la limite de viabilité commence à être dépassée. Soit, au pire, juste à la dernière minute avant le point de non retour.


Voici un bref inventaire de ce début du 21eme

Deux milliards et demi d'Hommes meurent de la faim et de la malnutrition dans le monde.

La plupart des marchandises ou des produits alimentaires fabriqués par les Hommes sont soit bâclés, pollués, toxiques ou dévitalisés.
Même le "bio" n'y échappe pas dans cette catégorie ou certaines productions dites bio : des pommes ou des carottes bio belles à l’extérieur mais pourries au cœur quand on les ouvre ; du Riz complet bio appauvri en amidon ; du Blé modernisé trafiqué avec trente types de protéines nouvelles sélectionnées pour les meuneries ; de nouveaux produits bio qui ne servent à rien ; des rayons de viandes et d'abats bio qui se développent, c'est absurde ; des kiwis, des bananes, des ananas,... bios, importés des « contrées sauvages » ; même des aliments bio-OGM !

L'écart de prix entre la production agricole (prix du kg de céréales complètes chez le paysan) et le prix du produit alimentaire à la consommation s'agrandit de plus en plus.
J'ai connu le kg de riz complet à 0,55 Frs, il est de 4 euros aujourd'hui soit près de 50 fois son prix !

En Europe, plus de 300 millions de personnes sont dans une précarité alimentaire forcée ou indirecte (mangeur de low cost ou de denrées périmées).

La spéculation des matières premières comme les céréales, les légumineuses, les légumes (et les terres rares...) par les négociants a fait augmenter leurs profits de 50 à 65% !

L'alimentation sur un plan national ou mondial est en réalité le plus ancien des problèmes politiques, de tous temps. C'est à la fois un danger pour la paix et pour l'espèce humaine.
En Europe, on a inventé la PAC (Politique agricole commune) qui n'a rien ni de solidaire ni de sanitaire ; elle soutient, la viande, le lait, le sucre,... par dizaines de milliards d'euros.
Il faut savoir que les deux tiers de la population européenne sont des actifs professionnels liés directement ou moins directement à toute production agroalimentaire.
Fabriquer ou produire des aliments en Europe engage les 2/3 des actifs.

Aujourd'hui, la plupart des habitants de la planète mange des produits industriels ou « programmés » c'est à dire qu'ils ont oublié la nature même de l'aliment ; ils n'incorporent presque plus la vitalité d'une l'alimentation naturelle mais absorbe un produit avec peu de composants d'origine et en majorité de la chimie transformée.

Aux USA, un tiers des enfants sont obèses et deux tiers de la population est obèse ou en surpoids.
En Angleterre, un cinquième des enfants sont obèses avec un coût sanitaire de 50 Mds $/an pour le pays.
En 2014, deux Mds de personnes étaient en surpoids, en 2015, ils sont plus de trois Mds !

En France, 35% (!) de la population est obèse ou en surpoids.



Le cancer, "l'ange de la liberté" et le "malade guérisseur"

40 000 personnes meurent d'un cancer du poumon par an en France (pour ne citer que celui-là).
1 000 000 de malades ont un type de cancer en cours de traitement chaque année. Il est probable que seuls 10% en réchapperont - par "miracle" ou par une autre médecine alternative ?

Il existe plus d'une centaine de type de cancers à ce jour.
Les soi-disantes "guérisons" annoncées ne sont que des rémissions partielles ou des "pauses" en attendant le retour de l'atteinte définitive - un sursis...

La technique qui consiste à détruire la ou les tumeurs par la chimie ou la chirurgie est la plus médiocre des "thérapies".
Elle tue aussi toutes les cellules saines et surtout détruit tous les mécanismes subtils mis en place dans le fonctionnement de la maladie par la "Mémoire du corps". Et ce, dans l'attente d'une "fenêtre de guérison" initiée par le Moi... guérison par une autre médecine, alternative à la première.

Et c'est par le Moi et le Moi seul : c'est à dire la CONSCIENCE DU MALADE, lui-même RESPONSABLE DE SA MALADIE, qui sera à la fois l'initiateur et le maître d'ouvrage du point final définitif de sa maladie - C'est à dire de sa guérison - et sans qu'il soit, ici, considéré ou pour autant condamné ou culpabilisé par cet "accident de vie".
Et cet "accident" qu'il faut d'abord remédier ou "guerir" avant de considérer le "Mal Somatique".


Le malade a déclenché sa maladie et il reste le seul guérisseur de son "Mal" mais il lui faut être ÉTAYÉ (avoir un tuteur) ou CONSEILLE par une méthode et un vrai thérapeute - médecin non formaté ou praticien non orthodoxe !

Il faut relire la médecine Indienne, la médecine Hippocratique, la médecine Arabe, qui sont incroyablement d’actualité...!

Aujourd'hui des dizaines de publications scientifiques et cliniques démontrent qu'il existe une relation DIRECTE entre l'Alimentation et les Cancers.
Et même mieux ! Il existe une relation de guérison très significative entre un régime alimentaire et la guérison définitive du cancer...
Alors pourquoi attendre ...?!
Le cancer est : une "maladie" YIN d’adaptation au monde actuel yang ...
C'est en réalité l'émergence du négatif de la fonction vitale.
Un état de suspension entre vie et mort dans l'attente d'un changement de VIE, d'une modification du comportement du malade, qui pourra modifier l'état organique morbide et surtout mental.

Mais cet état de suspension est limité dans le temps et par la constitution du malade...

Il est probable qu'en 2015 près de 15 000 000 de personnes sont mortes des cancers dans le monde.
Soit, à ce jour, 1/4 des morts de la 2ème guerre mondiale. Mais une guerre s'arrête, pas le Cancer qui décime par un facteur multiple les malades chaque année.

On estime qu'une femme ou un homme sur deux auront un cancer dans leur vie. Mais en réalité, avec l'alimentation déficiente actuelle et les conditions environnementales actuelles, ce sont 7/10 qui développeront un cancer...
On constate aussi que certaines pathologies dans leurs chronicités, c'est à dire plus elles durent, comme les obésités, les MCV (cardiovasculaires), les M. neurodégénératives, plus elles convergent en final sur des états cancéreux.

La grippe de départ ou le simple symptôme inflammatoire léger, qui est "effacé" ou "éclaté" par un gommage chimique (médicament chimique), deviennnent l'amorce vers une chaine d'affections qui pourrait aboutir à la séquence finale : le Cancer.


Le Cancer est, sans qu'on ose le dire, la première cause de décès dans le monde.




SE PRÉMUNIR OU RÉDUIRE LA CANCÉROGENÈSE

Comment ?
Il faut supprimer :

tous les sucres ; tous les pesticides; toutes les substances à base de chimie de synthèse ; les nano-particules et les poussières chimiques ; certains gaz (NO, CO, NO2...) ; les gaz ou émanations radioactifs.

Mais aussi :
tous les produits animaux (surtout terrestres) ; les graisses saturées et "trans" ; les alcools "durs" ; certains champignons ; les aliments frelaté ou industriels.
Ces facteurs sont tous des vecteurs certains de la cancérogenèse.

Les fameux facteurs héréditaires sont loin derrière et souvent ils ne sont même pas significatifs dans leur impact sur la production de cancer au sein d'une même famille ou de liens biologiques (des expériences  scientifiques l'ont amplement prouvé).



Les autres "Cavaliers de la liberté"

La consommation de sucre, uniquement par les boissons sodas aux USA est de 20 kg/an/personne avec des 175 litres/an/personne consommés, et avec un coût sanitaire de 195 Mds $/an pour les dégâts du soda seul (Mds : milliards).


La consommation de viande en Europe est de 90 kg/personne/an et aux USA de 140 kg/personne/an. C'est surtout de la viande maintenue à bas prix.
Les pays du Sud sacrifient leur culture vivrière pour produire, soja, céréales et substituts céréaliers, exportés pour l'alimentation animale des pays industriels.

Alors que le modèle alimentaire végétarien permet de nourrir 12 Mds de personnes sur notre planète, le modèle actuel - "raisonné" ou pas - peut difficilement assumer l'alimentation de 6 Mds de personnes.

En Asie, en Afrique, en zone tropicale, le réchauffement climatique « blesse » la mince couche d'humus fragile des terres agricoles par le manque d'eau, les « vents polluants » ; la matière alimentaire va alors chuter et les crises vont alors augmenter.

Il y a plus de 80 guerres sur notre planète avec des durées variables.

1% des fortunes tiennent dans leurs portefeuilles 50% des richesses du monde.
Un quart détiennent 80% de la richesse mondiale.
Jamais ceux qui étaient riches avant la crise financière de 2008 n'ont autant dépassé leur capital aujourd’hui après celle-ci. Cela veut dire qu'ils sont devenus encore plus riches et donc qu'une grande partie des classes moyennes sont devenues pauvres !

Les « élus » ou les « nouveaux dictateurs » masqués dans leurs costumes de velours ou  noir anthracite sont de plus en plus nombreux. Ils se cooptent sur toute la planète.
En apparence "élu" pour l'égalité et la conscience des peuples mais en réalité pour se construire un destin de monarque tout puissant et d'assoir ses idées d'une société selon sa petite mentalité primaire.
Les injustices et les fractures dans la société humaine planétaire et les conditions de vie sont de en plus accentuées, blessantes, comme on ne l'a encore jamais vu sur notre Terre.

Notre écosystème planétaire est de plus en plus malade.
Climat : CO2 ; NO ; NO2 ; H2O ; CH4 ; ...
Des Pesticides volatils qui "voyagent" sur plusieurs milliers de km.
Des millions de Xénobiotiques (molécules étrangères combinées ou pas, contre-nature). Particules cancérogènes déportées sur plusieurs dizaines de milliers de km.Disparitions accélérées des Espèces. En 2015, on estime qu'il y a eu 26000 espèces d'êtres vivants qui ont disparu définitivement.
Des Forets malades ou décimées.
Des Terres polluées ou extractions débridées ou définitivement destructrices.
Océans dévastés, pillés, "plastifiés" et pollués, ....

La Terre biosphère vivante se manifeste par des catastrophes encore limitées ou raisonnables (volcan de Sakurajima, Ontaké, ...) pour le moment mais qui interrogent ou inquiètent de plus en plus même les plus sceptiques.
Malgré sa grande mansuétude, notre Terre a ses limites ; elle ne se laissera pas faire par des petits hominidés qui verront alors leurs "Tours de Babel" disloquées et leurs réseaux électrotechniques réduits en miettes...

Je n'arrive pas à comprendre comment la plupart - 90% au moins - des défenseurs écologistes ou des hommes de science protecteurs de la biosphère de longue haleine, "investigateurs terrestres", n'admettent pas l'idée même que notre Terre sur laquelle et par laquelle nous avons la VIE, nous obtenons tous les objets de notre civilisation, est elle-même un ÊTRE VIVANT !
Avec le Temps et l’Énergie, ne le sentent-ils pas ?

Pour l'année 2014, la température en Arctique a atteint un point haut de 1,3°C ce qui est un record jamais vu !

Il faut aussi constater, les maladies neurodégénératives, cancérogènes, mentales, asymptomatiques, émergentes, épidémiques, qui se développent ou se répandent de plus en plus dans toutes les couches des populations, riche/pauvre, idiots/"culturés".
L'industrie instille dans l'oreille et dans l"Inconscient intellectuel" des "soigneurs" qu'il faut dorénavant à utiliser frénétiquement la chimiothérapie comme médecine préventive.
Et l'utiliser pas seulement pour un pré-diagnostic ou un état cancéreux !
Cette chimie infiltrée dans l'organisme "DOIT" selon ces vils commerçant s'appliquer à toutes les formes de pathologies.

Business as usual...

De "nouvelles maladies" surgissent "de nulle part", comme on ne sait pas d'où elles viennent ni comment elles se potentialisent, on les appelle "maladies auto-immunes".
Ainsi, l'état immunologique du corps est devenu "fou" et le Soi du malade s'attaque à lui-même ! Le "Soi" contre son propre "Soi" !
Le malade devient étranger à lui-même !

Son système immunologique se retourne contre ses propres tissus, ses propres cellules. Et donc contre sa Vie qu'il met lui-même en danger.
La molécule ou "l'aliment" chimique inventé dans un tube à essai ou une éprouvette, étrangère à la Vie, fait son travail de sape et de folie... !



Les "Aliments tueurs"

Chaque jour l'hominidé mange des kilos d’aliments fournis par l'usine capitaliste et l'hypermarché vorace, "usine à maladies auto-immunes".


Ces aliments plastifiés ou artifices :


.  Qui ne sont plus naturels, à l'état brut, donc qui ont perdu leur origine terrestre, leur incarnation... Idem de manger presque du plastique !
.  Qui contiennent des milliers de molécules étrangères, toxiques ou psycho-toxiques ;
. Qui sont recombinés à des structures chimiques de laboratoire, "inhumaines" ou en eux-mêmes, c'est à dire sans passé ni destin, même les animaux domestiques en tombent malades ou deviennent déments ;
. Qui sont associés à des adjuvants ou "vernisseurs" chimiques de synthèse pour les rendre esthétiques ou conservés presque indéfiniment comme ce silicone infiltré dans les seins des starlettes qui ont mis toute leur âme - ce qu'il en reste - dans leur poitrine capitalisée.
. Qui, dès le départ, tirés de la terre trafiquée ou pestiférée par les engrais ou "intrants", ont déjà perdu cette énergie vitale.

Maladies Cardiaques... Maladies auto-immunes... Obésités... Cancers... sont en réalité des "objets" ou des parts de marché de convoitises industrielles !

Le concept d'"ÉNERGIE VITALE" est si recherché, utilisé et prisé dans "l'inconscient intelligent" des hommes, des "leaders" ou des "savants", dans les coulisses ou en "cercle fermé".
Mais qui, au yeux de tous, dans leurs conférences, dans leurs discours, préfèrent mépriser ce concept et le traitent de ridicule...
Cette "énergie vitale" qui se base sur un sysytème bipoliare YIN-YANG est pourtant la seule qui a la capacité d'engager une vraie thérapeutique et un processus de guérison.

Elle est unique et le "Médicament universel" de toutes pathologies.

Comme ce présentateur météo qui se moquait ouvertement des médecines non conventionnelles comme d'un charlatanisme moderne, mais lorsqu'il fut atteint lui-même d'un cancer et quand les "savants" qu'il admirait tant lui ont dit qu'il n'y avait plus rien  à faire, est allé en courant frapper à toutes les portes de toutes les médecine alternatives pour quémander une guérison !

Cet "Aliment moderne" trafiqué ou sophistiqué est extrêmement yin et extrêmement yang à la fois !
Il est extrêmement yin dans sa structure : dissociée, révisionniste de la nature humaine, et invalide comme nutriment pour l'entretien de la vie et les principes internes bioénergétiques.
Il est extrêmement yang dans sa fonction : dans son impact immédiat sur la biophysique et la biochimie du corps !
Il est l'empereur de toutes les maladies... savantes ou non savantes.

En entrant dans la CORPS, il brise, déforme, désinforme, frelate, maquille, "ment", provoque des mutagenèses et des toxicités, dans le milieu intérieur comme dans le milieu intracellulaire !
Par conséquent, la mémoire immunitaire (YANG) et les équilibres métaboliques du corps sont dépassés par ces "armées" de "déchets" et de "corps fous" (yin) qui entrent par tous les "trous" de l'organisme.

Mais ces "chimères biochimiques" sont ENCOURAGÉES PAR LE GESTE QUOTIDIEN DU MANGEUR qui se DÉSOLIDARISE de son propre CORPS !
Le laissant se débrouiller tout seul avec ces "poubelles" qui entrent en lui sans qu'il ne fasse le moindre effort INTENTIONNEL ni avant ni après sur sa propre hygiène alimentaire !


Les Aliments YANG qui nous donnent à la fois plaisir et "médication" sont des "corps d'énergie vitale".
Mais trafiqués ou transformés en "corps chimiques de synthèses", ils sont comme un curé qui devient un banquier retors ou un "médicament" pervers qui accentue la "mal" et la dépense au lieu d'épurer la maladie !
L'aliment, même s'il a une composition chimique de base naturelle issue de la Terre - composition constituée depuis des milliards d'années dans l’intérêt de la VIE - Cet aliment n'est pas que ça !
Il est avant tout AUSSI un Micro-cyclotron énergétique !
C'est une ENTITÉ VITALE  - S'il est d'origine vraiment naturelle !

Et c'est en entrant dans notre organisme biologique et énergétique humain, donc notre Moi que nous faisons avec lui - associant sa vitalité intrinsèque et la nôtre - cette SYNCHRONICITÉ VITALE, cette alignement continu depuis des milliards d'années, vers notre meilleur destin d'Homme et de Femme : Notre SANTÉ, Notre Liberté INFINIE. Notre Bonheur sans dépendance, c'est à dire le Bonheur Absolu !


Tout Aliment est d'abord YANG dans sa nature primitive !
Il est ensuite classé d'énergie YIN ou
d'énergie YANG selon les "Besoins" variants de la Femme et de l'Homme selon un contexte spécifique et selon une orientation tracée.



Dire le réel

Et pour revenir aux "pestes" de ce 21 ème siècle : ce qui est plus grave pour les maladies mentales, c'est lorsqu’elles atteignent surtout la "Tête" de ces "décideurs", ces "leaders politiques", qui se détraquent et prennent des résolutions imbéciles ou dangereuses pour la société, pour eux-mêmes, pour le genre humain !

De ce constat, on voit avec étonnement que même des hommes d'affaire autrefois sans scrupules ou des « leaders » sans état d’âme, commencent à observer une attitude de recul et à défendre des actions solidaires ou sociales au vu de la situation accablante ou impitoyable du monde. Ceux là - une minorité - ont encore un minimum de vision interdépendante.

Certes ce « paysage » ou cet inventaire rapide n'est pas joyeux mais il ne faut jamais se voiler les yeux de toute vision réaliste.
Se mentir à soi-même ou aux autres en jouant le dénégateur ou le réassureur bon marché du « Y a du trouble mais tout va bien » produit une souffrance plus grande et au bout un impact pathologique.
On ne doit jamais cacher à un malade le véritable degré de sa maladie, quelle qu'elle soit. Et s'il est vrai qu'il faut tout lui dire, il est tout aussi vrai de ne pas le lui dire n'importe comment !

Voir une réalité même si elle est résumée âprement, aura au premier abord surement un effet de choc. Mais notre Nature Humaine s’adapte et gagne ensuite une forme d'énergie consciente positive. Par cette même réalité "brutale" dans sa forme, l'énergie est mieux canalisée. Dire le Réel, c'est le meilleur remède à la peur et à l’ouverture pour de vraies solutions. Les « non-dits » tuent aussi surement qu'un poison lent et dévastateur. Et cela s’applique à tous les bouleversements de la Nature ou à des situations de la Vie quotidienne.

Dans ce monde en fin de spirale le processus de l'extrême yang n'est donc pas fini.
Il continue à faire ses ravages à la fois dans la surenchère des comportements (extrêmes yang) et dans l’accélération des informations falsifiées (extrêmes yin).

Il suffit d'observer les actes, les paroles et aussi les élucubrations – on ne peut parler ici de pensées – de ceux qui, sans le mériter et sans responsabilité, ont acquis un pouvoir financier ou un statut politique influent.
Leur physiognomonie (très yin ou très yang, car l'extrême rejoint le même point) et même leurs simples gestes les trahissent alors qu’ils n'y font plus attention eux-mêmes...
Jamais on aura vu des Hommes aussi yin dans leur corps comme dans leur cognition à de tels niveaux de responsabilité et d'influence (yang) planétaire dans l'histoire.
Dans notre histoire, des tyrans ou des insensés ont souvent existé mais délimités à une région ou à un territoire restreint ou à une force d'influence restreinte par la distance ou par le défaut de la puissante technologie que nous possédons actuellement.

Même les empereurs romains - puissants tyrans - ne pouvaient "forcer la main", transmettre leurs ordres aussi vite et avec efficacité, faire appliquer leur dictats, à l'autre bout de leur empire... Sur place, les "petits gouverneurs" - bons ou eux-mêmes tyrans - dirigeaient réellement la région...
Les "Tyrans" d'aujourd'hui très yin utilisent la technologie très yang pour se "grandir" alors qu'ils ne sont que des nains ou pour accroitre la véracité de leur parole falsifiée.

Ce qui fera « prendre conscience » ou décider ces individus - "dirigeants"- abonnés à la "last minute action » (décision de dernière minute) de prendre une autre orientation et aller vers la PAIX, se fixera à partir de deux causes.

En premier, soit dans leur propre vie privée ou cercle privilégié quand elle est en danger ou impliquée (dans un yin extrême). Cas de cet homme d'affaire ou de ce prince d’Angleterre qui prend conscience que le « Mal » dans ce 21ème siècle ira partout quelque soit la "petite ile lointaine" sur laquelle il espérait se réfugier, et même détruira toute la valeur de son capital dans un monde stérile ou anéanti !

En second, soit dans un phénomène mondial, enclenché par une nation ou un gouverneur « fort » YANG qui prend acte et déclenche une réaction en chaine des autres pays ou gouvernances (yin) qui suivent par peur d'être exclus ou au prétexte de suivre la bonne gouvernance universelle.
Cas de la COP21 - mais qui n'a produit que le minimum nécessaire d'une conscience inscrite sur un papier et sans contraintes.



La PAIX n'est pas encore pour demain

Mais ils nous reste une force immanente et infaillible qui a existé de tous temps et qui a renversé nombre de dictatures, d'impérialismes, ou d'injustices organisées. Notre travail consiste à convaincre et à affilier au cas par cas, dans un travail citoyen, de personne à personne, de gré à gré, par un progrès personnel et partagé de soi à l'autre, ce que les initiés, les « travailleurs sociaux » appellent la société civile.

Et ce que nous appelons l'approche dialectique d'une gouvernance collective à partir d'une responsabilité individuelle (YANG) impliquée dans une solidarité plurielle (YIN).

C'est une force qui est souvent sous estimée, un levier puissant qui a toujours été dénigré ou "disqualifié" par les « technocrates parvenus » par peur qu'il ne s'étende à toute la population, à une mémoire collective, et que ceux-ci perdent leur pouvoir de coercition et d'intermédiation.

Mais seules nos actions de gré à gré, dans un projet collectif, peuvent faire évoluer la qualité de vie du genre humain et de la biodiversité. Le progrès personnel n'existe que quand il est distribué et partagé au sein d'une conscience collective.

Essayons de faire ce travail de conviction et que chacun ne doit plus attendre des « faux leaders », des décisions d'amélioration ou de « conscience » pour l’intérêt collectif ou solidaire.
Ne rien attendre d'eux – ces sépulcres blanchis ou caciques poudrés - car en réalité ILS N'ATTENDENT RIEN NON PLUS D'EUX-MÊMES !
Dans ce Monde en transition, ils sont eux-même RÉELLEMENT PERDUS, réellement sans compétence, réellement sans programme stratégique et encore moins de capacité de décision.

Et donc ils ne savent vraiment pas quoi faire des situations actuelles et des demandes impératives du monde présent.
Pourquoi ?
Parce que leur formation, leur éducation, dans leurs écoles vernies utilisent des outils périmés, des apprentissages d'un système prédéterminé, des stratégies révolues, des recettes rococo, « qui marche quant tout va bien ».
Ils sont donc perdus ! Mais ils ne veulent pas le montrer et surtout ils ne savent quoi faire sauf à reporter ou à répéter les bêtises, les schémas inopérants, les déformations mentales que leur cervelle altérée ou dénaturée ressort mécaniquement à toutes les questions vitales auxquelles ils sont confrontés dans leur statut.
Statut dont ils désirent les privilèges mais jamais les devoirs !
Et ces "devoirs" ou "décisions" sont conditionnées à tous les coups par de puissants lobbies.
Dans ce monde en transition, EN MUTATION, il faut créer, innover, c'est à dire avoir un JUGEMENT DÉVELOPPÉ au-delà du schématique ou du sensoriel a minima.
Patientons peut être en 2020.



Enfin pour clore cette prédiction

Mon écrit n'est pas une prédiction de boule de cristal. Il appartient à une logique dialectique qui se prolonge dans le futur.
Et alors même que le futur serait visible dans une bassine d'eau comme le faisait le remarquable et docteur Nostradamus (associé à quelques drogues venue d'Orient), il serait aujourd'hui très difficile de faire des projections viables à dix ans, même à cinq ans, car deux facteurs aujourd’hui impliquent un rôle prépondérant et troublant dans l'avenir de notre monde.

En premier, à cause du FLUX de la quantité incroyable d'informations qui construit « le champ mental » des Hommes – leur Karman – et des transformations apportées par la technologie sophistiquée qui brouille toute projection visionnaire.

Jamais dans toute l'histoire de l'humanité il y eut un tel déluge d’information fausses ou « vraies » mais dont très très peu s’avèrent « réelles » après être passé dans le filtre d'un Jugement sain.
Et on ne peut que mesurer les dégâts pernicieux ou maladifs que cela provoque dans les « appareils mentaux » des Hommes fragiles ou timorés. Et même ceux des plus cultivés ou outillés sont pollués, influencés par l'excipient de leurs ambitions maladives.

Deuxièmement, nous sommes dans une vitesse d’accélération en fin de spirale. Bien sûr, il y eut toujours des fins de spirales dans l’histoire du monde mais celle-ci est une « Macrospirale » dans laquelle de nombreuses « microspirales » de quelques dizaines d'années à quelques centaines d 'années étaient des composites déjà engouffrées dans cette « Macrospirale » âgée de plusieurs milliers d'années : de 50 mille ans...

C'est donc la fin d'une spirale immense d'un Monde YANG existant depuis des dizaines de milliers d'années (quelques "Homo Erectus"; des "Néandertaliens"; des "Sapiens"; "Ceux" de la civilisation du Cristal, "Ceux" de la civilisation du Magnétisme).
Un autre Monde YIN est déjà enclenché. La "Force" prend son virage. Elle VIRE dans une autre orientation, laissant dans son champ extérieur l'ancien système et tous ceux qui y sont  encore ancrés profondément et qui veulent continuer la route vers le "trou".
Car la cinétique résiduelle du vieux système continue son effet dans un tracé vers un vide négatif.
Attention... si vous vous accrochez à ce dernier, vous serez entrainé à la périphérie de ce Virage Nouveau et vous seriez pris et éjecté dans l'expulsion centrifuge provoquée par le grand tournant YIN !

Ce Monde en devenir nous pourrions en décrire quelques éléments.
Il serait ou se présenterait par : un nouveau « Décor architectural et biotechtural » lié aux idéaux d'une biosphère en devenir ; des « Hommes nouveaux » par l’alimentation Macrobiotique qui seront tous inventeurs de nouvelles formes de vie et d'une société planétaire ; de nouvelles « Médecines intérieures » devenues officielles et perfectionnées à partir de « sources de conscience » ; des Ressources d’Énergie terrestres mais aussi sidérales - et même participatives avec d'autres « Êtres sensibles » ; des Lois nouvelles recomposées ou réarrangées pour assoir ou se mouler dans cette nouvelle « Macrospirale » (orientée à l'Est) qui est déjà engagée lentement mais surement.



Quand cela adviendra ?

Mais elle a déjà commencé sa force cinétique... Non, ce n'est pas une Ère neuve (qui sort du magasin) après un monde cataclysmique, mais une "ÈRE QUI FAIT SUITE"... Elle-même prise dans une « Mégaspirale » qui attend sa révolution finale dans plusieurs millions d’années...
Notre Macrospirale prendra fin au point central - centripète - commun à la dernière microspirale actuelle (celle que nous vivons en ce moment) et à la même fréquence et dans le même aboutissement. Cette dernière « micro » en arrivant dans son centre produira le déclenchement de notre « Macrospirale » pour un basculement définitif dans un autre style de monde.

Cette vitesse est telle que tout peut arriver dans cette période 2015-2020, ou dans dix ans, ou encore dans une génération, avec tous les retournements ou impacts possibles, redresseurs impitoyables mais justes.

En attendant, la conjecture sera, sensible, vive, fluide, opportune, impondérable, par touches d'explosions médiatiques, géologiques ou sociétales.
Elle sera : par des retournements inédits dans des situations jusqu'à alors instaurées depuis des dizaines ou des centaines d'années ; des personnages chimériques ou flamboyants vont surgir de nulle part ; des retours d’histoires "impossibles" ou oubliés vont voir le jour ; des situations de fiction devenir réalité et inversement ; les "anciens YIN" vont revenir et les "jeunes yang" leur livrer combat ; les "vieux yang" devenir des "jeunes YIN" ; le yang persistera sur la planète par sa puissance matérielle et son ancrage temporel mais quelques éclaireurs du vrai YIN commencent déjà à sillonner le ciel venants du plus profond des étoiles...
Un Monde en transition, très YANG (double spirale finale) dans ses orientations ou ses changements mais YIN (nouvelle macrospirale) dans sa lente réalisation de fond, vers une constitution inédite et nouvelle.

La nouvelle « Macrospirale » YIN est donc déjà enclenchée, et on peut l’apercevoir : dans certains événements géopolitique (COP21; ...) ; dans la révélation de certaines connaissances ou découvertes autrefois insolubles ou cachées, considérées jusqu'ici comme obsolètes ; dans les grands traits climatiques, géosphériques ou sidéraux; etc....

Mais aussi, on la voit dans des contextes sociaux et spirituels (YIN), comme : un retour aux « bases vitales » des comportements humains ; une augmentation de la « conscience sensible » même parmi les simples citoyens ; un développement de forte solidarité locale ou thématique (végétarisme ; coopérations ; utopistes ; entropiques ;...) ; des médecines alternatives au sein des hôpitaux officiels ou de la recherche clinique ; une décroissance intrinsèque et intuitive qui se tisse doucement au sein d'une toile européenne ou intercontinentale ; la prédilection d'instaurer la nature de l'ESPRIT au sein de la reconstruction d'une société viable, commence à se constituer à tous les niveaux ; des vieilles religions meurent d'usure pour faire place à une SCIENCE de la Nature ;...



Le corps du dragon : le Principe Macrobiotique

Ces exemples que je cite, réels et croissants, ne sont que des prémices (très YIN) perceptibles accessibles à une observation attentive ou éclairée, mais ils ne sont pas encore pleinement « émergents », visibles explicitement ou formellement... mais cela vient.

On peut aussi apercevoir ce « destin nouveau » à partir du CORPS – notre « Organisme Énergétique » – qui existe depuis au moins 5 milliards d'années (Terre et S. sidéral) pour sa partie organique possède une Mémoire jamais altérée.

Ce corps physiologique (YANG) sans lequel la force spirituelle du Moi (YIN) ne peut se manifester clairement nous sert de BASE mémorielle dans laquelle nous pouvons puiser toutes Informations...
Et nous « sommes » donc une grande part de ce Dragon (lézard) dinosaurien que j'ai apposé sur cette photo. Nous avons au moins sa mémoire comme une fraternité originelle contiguë au sein de nos deux mémoires Cellulaire et Énergétique.

Observez ce "Petit" dragon immortel !
Il a transformé sa physiologie organique par une alchimie très ancienne, polymorphique et subconsciente, pour devenir immortel avec une expérience de plus 800 millions d'années.
Il a des secrets anciens à nous apprendre sur le Principe YIN-YANG et sur les métabolismes énergétiques qui alimentent éternellement les filaments de notre Moi.

Soyons attentifs aux corps que nous habitons.
Nous ne sommes pas seulement un corps organique !
Et encore moins une corps cadavérique.
Nous avons un corps BIO-CHIMIQUE qui est indispensable pour notre expérience vitale riche de sensations et de perceptions, mais nous sommes principalement un MOI ÉNERGÉTIQUE qui possède son mode d'action efficient et subtile.
Ce Dragon à lui aussi un corps très ancien raffiné par l’expérience et un instinct de vie remarquablement développé. Il possède aussi un Moi construit selon une merveilleuse histoire de la Terre dont il connait nombre de secrets.

L'avantage qu'il a sur nous ? Son Instinct-Intuition plus vif et plus efficient que le nôtre dans notre condition actuelle.
Et la qualité de son sang ancien polymorphique, issu de plusieurs incarnations animales Biosynthétiques.
Si les Hommes disparaissaient avec une grande partie de la biodiversité de la Terre, il serait sans aucun doute - avec une certitude mathématique comme diraient les "savants" - l'un des rares survivants. Donc suivons son enseignement !

La pratique Macrobiotique, intelligente et "d'instinct primitif" (c'est l'instinct dialectique YIN-YANG), passée un temps d'application et de pratique régulière, nous fait découvrir une dimension "métabiotique" de la Vie de notre Corps, de la Vie animale, et des capacités incommensurable de l'HUMAIN...
Sans la pratique alimentaire macrobiotique, pas de découvertes de SENSATIONS internes (sensibilité physiologique et métabolique).

Ces sensations ouvre la voie de la prise de CONSCIENCE de soi (comprendre les motifs et les origines de la Vie).Pour aboutir à la PERCEPTION métabiotique comme de percevoir le pouvoir YANG de ce "Corps de dragon" chatoyant.
Et enfin, Puis une fois acquise cette Perception Métabiotique, le champ du Moi Énergétique surgit comme un éclat solaire au sein d'une nébuleuse !

Cette fonction métabiotique est une porte qui nous ouvre l'accès à un notre Moi Énergétique en pleine conscience...
Et avec lequel nous vivons chaque instant mais que nous "ignorons" totalement comme nous ignorons systématiquement le fait, de respirer les gaz, de digérer nos aliments ou celui de nos représentations non-conscientes...

Peu re-connaissent ce Moi vivifiant et ondoyant, accessible à tous sans exception !
Mais peu le vivent consciemment et en deviennent acteurs, à cause de la "simple négligence quotidienne" ou de la "naïveté du savant raisonnable"...
Mais surtout à cause d'une alimentation, yin, trop YIN ou trop yang... de mauvaise qualité, et trop sucrée, et trop grasse, et surtout chargée de tous formes de produits animaux et de xénobiotiques !



En conclusion

Ce Dragon magistral et emphatique, nous attends...
Il est le symbole authentique du renouveau primitif qui vient en chacun de nous et signe un MONDE FUTUR.Réponse aux problèmes actuels : retour au MONDE PRIMITIF d'abords comme principe de ré-initialisation puis départ pour une ÈRE NOUVELLE qui passe sur une dimension supérieure... ENFIN !

Soyons à l'image de ce Dragon très particulier, magnifique dans son polymorphisme, Ancien dinosaure de son état et qui est LÀ aujourd’hui, parmi nous.. Il a survécu à tant de cataclysmes.
Un Dragon porte-bonheur... Alchimiste, évolutionniste et métaphysicien.
Il a l'expérience certaine dans son CORPS METABIOLOGIQUE de nombreuses spirales d'évolutions, de transformations animales et humanoïdes, de transmutations vitales... Et selon une méthode secrète qui s'appelle le développement par l'Intention du Jugement.

Il nous montre la VOIE : l'art secret de l’adaptation et de la transmutation de nos trois corps, de notre "Physiologie physique, de notre champ magnétique et de notre Moi énergétique", à partir de l'INTENTION en synergie avec le développement du JUGEMENT...

Bonne année 2016-2018

Et Excellente Santé par le Principe Macrobiotique.

Dr DEYNE


Aucun commentaire: