vendredi, janvier 04, 2019

REGIME N°7 (Suite)



Le régime ou le menu No7
De quoi parle-t-on
?
2ème PARTIE
Voir la 1ère partie dans ce Blog


The N°7 diet
What are we talking about
?
PART 2

See the 1st part in this blog



Écrit le 11 aout 2018
Suite du texte précédent du 25. 08 . 2017
Ajout le 23 aout 2018
Ajout le 28 aout 2018
Dernier ajout le 2 Janvier 2019




Pain complet fait maison : Blé ancien, Orge bio et Sarrasin bio (10%) - Aliment du régime N°7.


LA FONCTION YANG DU CORPS THÉRAPEUTIQUE


Nous avons vu que les céréales sont les aliments (produits consommables) de base pour un Homme sain et le développement progressif de l’Être Humain vers un monde spirituel.

Ce monde spirituel est le développement de notre JUGEMENT qui est souvent entendu par un autre terme : CONSCIENCE ou Champ de Conscience.
 

Pour construire ce monde spirituel en nous - ou le dévoiler - il est nécessaire que le Corps soit propre dans tous les sens du terme.
Le nettoyage doit être systématique et atteindre un certain degré de clarté afin de laisser la Lumière le pénétrer et recevoir la résonance de l'Âme.
Un corps YANG attire la fonction de l'Esprit, YIN - La Lumière.
Un corps YIN, dilaté, dystrophique, attire des phénomènes Yang, des complications, des accidents, des douleurs, ....  


Mais "propre" prend aussi le sens de vous appartenir. C'est l'appropriation de votre Corps que vous devez réalisez.
Cette appropriation ne peut se faire que si prenez conscience de chaque partie de votre Corps - organes par organes, tissus par tissus - pour aboutir à un tout synergique.
Il s'agit de la fonction intrinsèque de l'organe et non pas de la structure comme dans le modèle de l'anatomie.
Nos organes sont vivants et possède une "personnalité" autonome. Celle-ci est reliée à une forme de vie mentale et spirituelle de notre histoire, notre existence.
Voir l'organe comme une machine à produire des molécules ou "résidus" biochimiques est absurde.
Chaque organe et tissu contiennent en eux une vie psychique - une existence psychoénergétique.


Comment faire pour s'exercer ?
Cela commence par la sensation profonde de votre système digestif donc des organes qui y sont associés.
La plupart des maladies et des angoisses sont issues d'un mauvais fonctionnement ou d'un handicap du système digestif.

La Technique : c'est de saisir votre sensation organique pendant et surtout après le repas qui est très importante.

Ressentir ce que vous venez d'absorber est un acte SENSORIEL d'une grande importance, à la fois pour votre digestion mais aussi pour votre développement mental.
Cette technique est la seule porte efficiente et la plus facile pour une prise de conscience de la complexité de votre Corps.
Il n'en existe pas d'autres aussi efficaces qui demande un effort aussi minime.

Sinon, d'autres techniques existent, laborieuses et compliquées, et il vous faudrait plusieurs vies.
Pour ces autres techniques du corps, la réalité du terrain montre que tous abandonnent au bout de quelques mois ou années et font semblant de poursuivre la technique apprise en la répétant mécaniquement.
Par exemple les "yogas gymnastiques" ou le grand catalogue des techniques de méditation ; les arts martiaux ; les nombreuses techniques de développement personnel ; les techniques de magie, d'occultisme, de nécromancie, de "divination"; etc ....
Le vrai YOGA est une science qui exige d'abord une préparation pendant des années avec un guide avant de le pratiquer dans son authenticité - En Inde le Yoga n'est pas un exercice mais une École millénaire du Principe Unique.
Les arts martiaux sont aussi une École
du Principe Unique qui "révèle" l’énergie ( Chi; Ki) qui anime le Moi. Ils ne sont pas un exercice de mode, une technique pour le combat exclusif ou un sport de compétition.

Les fausses techniques de "bien être" vendues sur catalogues - qui engraissent leur vendeurs : "Regardez les comme ils sont gras, gros, narcissiques, et aiment le luxe !". Tous proposent un chemin embelli, déguisé, "magique", mais enchevêtré, complexifié, douloureux et au bout du compte schizophrénique !

Il est vrai que certaines méthodes (Yoga, Arts martiaux, Zazen, ...) sont fondées dans leur objectif : "Devenir un Homme, meilleur, éthique et heureux".
Mais elles exigent un long entrainement, beaucoup de temps et de contraintes, pour arriver à une prise de conscience psychique et spirituelle du fondement de l'Art pratiqué.

D'autres méthodes exigent d'abord un niveau d'expertise avant de commencer, mais c'est toujours très long et la présence constante d'un tuteur ou d'un maître- expert dans la discipline est obligée pour éviter les faux-pas ou stagner.

Pour la plupart, selon mon expérience de nombreuses années, elles n'aboutissent qu'à un échec ou alors la répétition physique d'un acte non intégré. Cela devient une expertise de la technique. Et ceux-là deviennent des supers techniciens comme on le voit dans les compétitions de Judo, les "acrobaties" yogiques, ou certains arts martiaux...  


Dans le Principe Macrobiotique - et précisément la pratique du  N°7 - vous ne pouvez pas faire semblant ou répéter des artifices constamment.
C'est soit vous appliquez réellement des opérations simples et des actes compréhensibles dans la façon de manger et de vivre suivant l’énergétique YIN-YANG (suivre le protocole décrit plus bas).
Soit vous n'appliquez pas et donc rien ne se fait. Sinon des conséquences qui vous ramènent à votre point de départ.

Dans la méthode Macrobiotique, les résultats se font sentir dès les premiers jours, même si vous l'appliquez mécaniquement sans comprendre comme conduire une voiture en sachant le minimum (savoir démarrer, passer les vitesses, savoir freiner, savoir tourner,  allumer vos phares, ...) c'est la BASE.
Le Corps commence de suite à travailler plus vite - dans le centre organique - que toutes les autres techniques existantes décrites ci-dessus.

Dans le régime N°7, le Moi commence irrémédiablement et plus rapidement par corriger les bases défaites ou tourmentées du Corps. Les "trous" du Corps. Et toute amélioration est visible rapidement.
Si rien ne se passe c'est que vous "faites semblant" de pratiquer la méthode ( par ex. des écarts entre les repas; des quantités abusives; ...) ou que vous êtes très "chargé" (défaillance du système immunologique; intoxication profonde) avec un état toxémique élevé ou un dysfonctionnement métabolique profond; il faut être un peu patient.

Parmi les menus Macrobiotiques, le régime N°7 est une application efficace qui accélère cette appropriation du Corps. Vous reprenez la main sur les fonctions somatopsychiques de votre Corps.
Tandis que dans le même temps il corrige ou améliore grandement votre santé. Il est comme un habile thérapeute ou un chirurgien expert qui va intervenir là où sont les points faibles pour les corriger, là où les détoxifications les plus urgentes sont à faire, là ou les autoguérisons sont à réaliser.

C'est la magie du monde Réel contenu dans la MÉMOIRE de votre Corps. Elle a des milliards d'existences - donc d'Expériences biologiques - depuis les premières bactéries symbiotiques jusqu'à ce jour et ce Corps qui est le vôtre.
Il est aussi le "temple" - Le Creuset - de nombre de vies que vous avez parcouru, incarné... même si celles-ci pour le moment sont masquées par l'oubli...


Nous sommes tous issus de cette double Voie : la Phylogenèse logarithmique qui fonde le Moi biologique et l'Incarnation atavique qui est l'émanation de notre Âme.



Votre corps devenu sain au bout de 10 à 15 jours va alors capter toutes les informations, les lumières, de la MÉMOIRE INFINIE.
C'est le but du Principe Macrobiotique ! Développer sa Mémoire Intrinsèque dans le développement de son Jugement jusqu'à sa finalité.


Dès lors que vous lui en donnez le temps et les moyens, les processus de Mémoire mettent en place les compétences ingénieuses SPÉCIFIQUES à votre Corps, à vos métabolismes.

Ces
processus commencent immédiatement le travail de nettoyage et de régénération cellulaire et psychique. Ils le font dans un ordre de progression parfait dès que vous passez à la PRATIQUE sincère donc que vous formulez votre INTENTION.


RIZ (Oryza) - Graminée alimentaire YANG
Idéale sur le plan biochimique, physiologique, énergétique,
pour le genre Humain.



COMMENT PRATIQUER LE N° 7


Dans le régime N°7 : 100 % de céréales complètes bio ou sauvages doivent être consommées.


Ce sont les seuls aliments autorisés dans ce régime avec certains compléments.

Les céréales sont les aliments qui produisent 50 % à 95 % des calories pour la consommation mondiale.

Il reste donc un "RÉGIME", c'est à dire limité dans le temps entre 10 jours et 30 jours.
C'est une "MONO-DIÈTE", comme l'entendent les végétariens et tout autre mangeur d’alimentation naturelle. D'ailleurs, ces derniers le pratiquent assez souvent.
 

Dans la cas de ceux qui veulent faire un régime sans gluten : c'est le RIZ COMPLET.
Ce N°7 au seul riz complet, qui est un réparateur remarquable des fonctions et des régénérations intestinales, est une excellente initiative.
Il est aussi un apprentissage de la vraie faim et de la connaissance de nos aliments de référence. Comme nous l'avons vu une échelle alimentaire est donnée pour chaque espèce vivante.
Il est aussi un remarquable tuteur pour ceux qui veulent RESSENTIR ce que veut dire "L’alimentation pranique" !
Je le pratique assez souvent.


Voici le protocole précis pour le pratiquer.

1. Toutes les céréales complètes et naturelles sont admises
Les céréales idéales sont : Riz complet - Sarrasin - Blé - Orge - Mais - Avoine - Millet.
Mais d'autres peuvent être consommées si ce sont des graminées (Céréales alimentaires non fourragères - Graminées dont le fruit est le grain).

RIZ COMPLET (Oryza ou Oruza) - Mémoire nucléaire du vivant.
 Sa constitution énergétique en spirale est la plus achevée de tous les végétaux
.

2. La consommation se fait sous toutes les formes

En grains entiers. Ex. Riz toujours complet ; Sarrasin ; Orge.
En flocons. Ex. Riz; Avoine.
En semoule. Ex. Blé; Riz; Mais; Orge.
En pâtes. Ex. Sarrasin; Blé.
En crème. Riz ; Orge; Sarrasin; Blé.
En soupes. Au choix.

Le pain -- Les crêpes -- Les gâteaux aux céréales intégrales -- Les biscuits 100% céréales -- sont admis.
L'idéal est de manger plutôt des graines entières et un peu de flocons ou crèmes en cas de "saturation" de temps en temps.


3. La cuisson se fait sous toutes les formes. Jamais de cru dans le N°7
Mais le mode cuisson doit être avisé selon le type et la texture de la céréale.
Cuissons : pression; eau : four; vapeur.


4. Il est important de consommer à chaque repas du GOMASIO : C'est ESSENTIEL
Vous pouvez le trouver dans tous les magasins "Diet", "bio" ou dans les Bio-coopératives.
Mais vous pouvez le faire vous-même : Proportion idéale 1/15 ou 1/20.
Certains ramènent le mélange à 1/7, mais ce sont des cas particuliers.
La quantité de sésame pour les Hommes d’aujourd’hui a une grande importance.

GOMASIO : sésame grillé légèrement à sec (odeur de noisette ou praline : arrêter le grillage. ce n'est pas la torréfaction du café !). Puis il est moulu ou broyé avec du sel marin grillé moulu. Le mélange se fait dans la mouture du sésame.
Une cuillère à soupe à chaque plat ou bol de céréales servis.
(Cf. Le Zen Macrobiotique - Éditeur VRIN).


5. On ajoute aussi la consommation d'algues : Kombu; Wakamé; Hizikis.
Avec le gomasio, c'est un deuxième bon complément.
Restez sur ces trois types d'algues. Ne vous dispersez pas.
Ne mangez jamais des algues crues ou "tartare"
(souvent associées avec des condiments ou adjuvants).
Le problème principal est de savoir bien cuire les algues. Elles ne doivent jamais être mangées crues !

(Cf. Le Zen Macrobiotique - Éditeur VRIN).


Algues KOMBU (Laminaria Japonica)

Ce N°7 aux algues à tous les repas est une variante pour accélérer les processus de catalyses métaboliques en vue de la détoxification ou obtenir un résultat plus rapide en cas de mauvaise santé.   


6. Les quantités de céréales à consommer ne sont absolument pas limitées
Mais vous devez doser les apports en fonction de vos activités ou de vos objectifs.
Ne pas manger de trop grosses quantités est de bon conseil.
La MASTICATION est VITALE ! Un temps de tranquillité doit être pris pour manger avec attention est primordial !

Vous pouvez doser en bols : 3 à 5 bols de céréales / Jour est une bonne moyenne avec une cuillère à thé ou à soupe de gomasio (1/20) à chaque fois.
Si vous avez trop soif diminuez le gomasio ou les algues.


7. Les boissons sont bues toujours chaudes ou tièdes

Ce sont uniquement des thés déthéinés : Kukicha ; Bancha.
Les infusions idéales : Camomille ; Verveine ; Thym.

La quantité est limitée en fonction de votre vraie soif.
Vous verrez qu'avec le temps et l’expérience, vous découvrirez que vous n'avez pas trop soif, même avec une activité soutenue.
La question des liquides est un sujet très important quand on est Macrobiotique, Végétalien, Végétarien.
Les liquides absorbés dans le corps ont beaucoup plus d'incidence que les gaz et les solides. L'eau dans notre corps n'est pas seulement un hydratant, une "réserve" de liquide.

L'eau intra et extra cellulaire est à la fois un TISSU FLUIDE TRANSPORTEUR et aussi un CATALYSEUR des opérations métaboliques de transmutations.
C'est l'un des principaux facteurs de l'HOMÉOSTASIE VIVANTE.


Pas assez d'eau est néfaste mais trop d'eau handicape vos métabolismes ou vous rendra malade.
 

Voir mes conférences You Tube sur ce Blog.



8. La mastication est vitale


Dans l'acte de manger, le Palais (la bouche) est le premier centre organique qui active le processus énergétique pour l'ensemble du corps physique et psychique. La mastication est le "moteur" qui active les premières transmutation alchimiques pour votre existence vitale.

Il faudrait un livre ici pour expliquer les processus et bénéfices de la mastication sur le plan physiologique, biologique, énergétique et
psychique.
Vous devez mastiquer au moins 30 fois chaque bouchée.
Au début cela parait contraignant mais vous verrez que cela vient très vite et de façon presque naturelle.
Au bout de 21 jours, 25/30 fois deviendra une seconde nature et de façon presque inconsciente.

Je mastique sans effort 70 fois chaque bouchée dans tous mes repas quotidiens.
De 70 à 100 fois avec
le N°7 !
La mastication complète de chaque bouchée est la Porte ouverte vers :
. Une assimilation énergétique plus profonde ;
. Le développement de votre Intuiton alimentaire ;
. Le déploiement de vos capacités mentales.



9. Vous pouvez mener toutes activité habituelle ou toute autre forme d'exercice

En cas de fatigue passagère : un peu de bancha associé avec quelques gouttes de Tamari (sauce de soja naturelle) fera l'affaire.



10. Apprenez à ressentir vos sensations organoleptiques et digestives

1. MASTIQUER vos bouchées, ressentez les, dans leur arôme, leur gout et leur texture.

2. Avec un peu d’expérience, vous pouvez
SENTIR les aliments qui "parcourent" et sont "transformés" dans votre tractus (tube) digestif.

Cela deviendra un "geste" naturel avec le temps et la pratique comme de respirer.
Ce travail est très productif dans le développement de votre INTUITION Alimentaire et de votre connaissance du corps humain.
Cette technique est très importante si vous voulez comprendre qu'est-ce que SE NOURRIR et son principe VITAL !





ÉCLAIRER SA CONSCIENCE : LE JUGEMENT SENSORIEL
(cf. Voir dans ce blog : Les 7 dimensions du Jugement ou de la Conscience).


C'est le moment propice pendant ce régime car les sensations du corps sont plus amplifiées. De plus, votre Moi est plus récepteur aux nombreux signaux qui sont envoyées par vos organes et métabolismes à chaque moment.
Vous développerez ainsi votre Jugement sensoriel.
Qu'est-ce que le Jugement sensoriel ?C'est une étape clef de votre maturité psychique et spirituelle dans ce Monde que nous habitons.
Ce Jugement vous ouvre une nouvelle perception d'un monde psycho-sensitif brillant. Vous passez d'un monde sombre à un monde lumineux.
Ce monde dont nous ressentons à peine quelques pourcents de ce qu'il émane de fascinent, de beau et de joyeux.

Ce sera la preuve d'un progrès réel, durable et inaltérable dans votre Vie.
Une nouvelle Joie réelle et invulnérable.
Un nouveau niveau de votre champ de Conscience.

Il est le Jugement crucial pour vous sortir d'une dimension dans laquelle nous avons tous été ancrés depuis notre naissance et maintenus par notre éducation formaliste et bornée : le JUGEMENT PRIMAIRE ou Mécanique.
Nous sommes tous nés dans ce jugement primaire. Mais pour y rester le temps de notre transition entre la gestation et la petite enfance.

Ce jugement mécanique fige l'Homme dans un cadre, une prison triste et débilitante s'il y reste après son enfance. Ce comportement mécanique, qui est comme celui du nourrisson dans ses premiers jours (état nécessaire à cette période de vie) est comparable à la réaction d'une machine ou d'un androïde.
Même les animaux échappent à ce comportement mécanique grâce à leur instinct qu'ils ont su garder intact.
(Voir le texte dans ce Blog sur "Les sept dimensions du Jugement).


Chez l'Homme, au cours de sa croissance, les Jugements se développent systématiquement - sensoriel, affectif, intellectuel, social, idéologique.
Mais ce ne sont que des amorces mnésiques, des prémices innées
, des panneaux indicateurs.

Ces amorces de jugements sont "automatiques" dans leurs développements. Ils se font en même temps que la croissance organique - l'une entrainant ceux-ci. Ils ne sont que des "couvercles", des ébauches. Comme le peintre qui commence par tracer des traits flous et épars sur sa toile. Mais l’essentiel reste à faire
.

Ces ébauches
sont données à la naissance pour
ouvrir des pistes de prédilection, vous avertir que la VIE est à construire dans cette orientation.
Elles sont des preuves ou des alertes qui témoignent du motif véritable de l'existence. Elles nous encouragent à venir les développer et poursuivre l’œuvre.

Mais la plupart des femmes et des hommes s’arrêtent là. Ils se contentent de ces ébauches, de chaque amorce : sensorielle,
affective, intellectuelle, sociale, idéologique, pour illusionner leur vie.

Nous avons tous été des imitateurs de ces comportements artificiels à une période de notre vie pour nous-même ou envers les autres. Certains vont même jusqu'à vendre des techniques (une marchandise périmées ou frauduleuse) à d'autres pour les exploiter : les éducateurs professionnels ; les marchands de religions ; les vendeurs de fausses connaissances ; les moralistes ou politiques dévoyés.


Et ils tentent d'étendre la pâte aussi fine soit-elle afin qu'elle paraisse aussi étendue qu'une production authentique.
Ou bien c'est le fameux pain à l'ancienne (ou pas) du boulanger
d’aujourd’hui. Un "pain" creux, plâtré, bourré d'alvéoles, de mauvais goût et qui durcit en un temps record, en deux heures !
Cela à l'air de "pain" mais c'est une sorte de plâtre blanc gonflé et craquant roussi.

Et beaucoup, sinon presque tous, se font passer pour des hommes aux jugements accomplis dans ces CINQ dimensions (du sensoriel à L'idéologique) : dans la gastronomie - dans la romance existentielle ou l'aventure ésotérique - dans le savoir mathématique ou la science "qui sait tout" - dans "l'amour" civil ou la politique "humaniste" - dans "l'amour" religieux ou "l'inspiration divine". 

En vérité, il faut acquérir, par soi-même et par l'effort, chaque Jugement - ou État de Conscience graduel - consciemment un par un, dans un ordre qui est inaltérable : sensoriel (Sensitif) - Sentimental (Affect) - Intellectuel (Moi Mental) - Social (Politique humaniste) - Idéologique (Amour spirituel).
Et par cet EFFORT qui s'ouvre au progrès spirituel, cette suite de dimensions des Jugements aboutit au Jugement Suprême ou Conscience universelle.

Ce déploiement de son champ de Conscience exige d'être conscient dans chaque parcelle de cette Voie du Bonheur, et donc d'en faire l'acquisition par un Travail sur Soi, par soi-même et en pleine conscience.

Et à chaque étape ou point culminant, le
pratiquant reçoit une fabuleuse récompense en proportion de la dimension atteinte ou du point de prédilection atteint.

Et chaque dimension atteinte facilite la prédisposition pour la prochaine dimension : un travail continu, gratifiant, fascinant, attrayant et joyeux.
Une joie invulnérable et une liberté inconditionnée, grandissent en nous !
 
Et chacun a tout le potentiel pour les réaliser à tout moment dès lors qu'il se met en application, qu'il se met en route: car c'est un chemin !

Le Régime N°7, non seulement nous apporte un rééquilibrage de nos abus alimentaires - nous en faisons tous au cours de l'année - mais en améliorant notre santé, il nous ouvre une porte lumineuse sur le Pouvoir Potentiel Énergétique que l'on dispose à chaque instant et que nous laissons dans un tiroir.
Chacun peut expérimenter une état meilleur de la Conscience dans
cette pratique simple et performante.

Mais ce monde est ancré dans ce Jugement mécanique, cybernétique.
99 % des personnes sur notre planète
habitent ce Jugement de l'automatisme primaire.
Et surtout ceux qui à force d'un égo démesuré ont réussi par vols et tromperies à atteindre des stades de pouvoir financiers, techniques ou politiques, pour imposer ce jugement mécanique au sein des sociétés.
Il faut savoir que : quels que soient, la culture, le statut, la fonction, l’ingéniosité, la compétence dans un métier, l'éloquence, "l’intelligence", "l’humanité", toutes ces personnes peuvent appartenir au Jugement Mécanique.
Le plus bas des jugements Humains.

L'apparence est trompeuse et nombre d'Hommes apprennent à devenir expert dans le jeu de cette apparence.

Mais sachez aussi que
dans le processus de croissance organique, cette apparence est elle-même trompeuse dans la carnation ou l'imitation de ces Jugements en ébauchés innés.

En réalité, il n'y a rien de spirituel ou d'évolué dans la plupart de ceux qui le prétendent ou se masquent sous le couvert d’une institution, intellectuelle, politique, "spirituelle" ou ésotérique.


Le Jugement SENSORIEL est le vrai départ DANS le développement  du champ de la CONSCIENCE.
Il nous ouvre et nous fait comprendre une nouvelle perception du Monde.

(Voir dans ce blog l'exposé ou la description brève des Jugements dans "Les 7 dimensions du Jugement").


Ce Jugement Sensoriel qui est la Perception affinée et Réelle des processus sensoriels
qu'il ne faut pas confondre aux  5 sens organiques ou physiques : toucher, goût, olfaction, etc.....

Ceux-ci ne sont qu'une sensation réflexe de capteurs sensoriels que nous avons tous acquis dès notre naissance.
C'est un don mécano-récepteur hérité de nos parents et du genre humain dans la filière des espèces vivantes.
Ces capteurs sensoriels ne sont que des éléments réactifs, mécaniques au monde qui nous environne.
Ce ne sont que 5 sens qui nous offrent un traitement de l'information de base des phénomènes ou des aliments comme mécanisme de conservation, pour nous lancer des signaux d'alerte.
Ils sont des capteurs et émetteurs mécaniques pour assoir la préservation et le développement de notre organisme.


Il ne faut pas les confondre au JUGEMENT SENSORIEL qui est une perception INTÉGRALE et  OMNISCIENTE, des formes, des densités, des couleurs, des "figures sensibles" qui passant d'abord par notre personnalité énergétique : une nouvelle vision intelligente de la VIE.

C'est un JUGEMENT ou un nouvel ÉTAT DE CONSCIENCE
qui nous rassemble à la vraie VIE sur le plan de la CONCEPTION SENSIBLE - la valeur psycho-sensitive.

Chaque acquisition de Jugement nous plonge de plus en plus profondément dans L'ORDRE DE LA NATURE.
Ce processus de développement, que chacun peut expérimenter et VIVRE, nous rend lucide, clairvoyant, de plus en plus consciemment de l'exploration de l'ORDRE DE L'UNIVERS.


Chaque progrès réalisé dans chaque dimension de la CONSCIENCE, nous découvre - nous ouvre - ce PORTAIL de la Vraie Liberté, de la Clairvoyance et de la connaissance
de cet ORDRE DE L'UNIVERS.
J'ai acquis ce Jugement sensoriel à mon âge de 22 ans. Quelle Joie.



****
Depuis le 15 juillet et en ce mois d'aout 2018, j'ai commencé, un jour de jeûne et un jour de N°7 de préparation spéciale (une fois sur deux). Je mastique "mon N°7", 100 fois à chaque bouchée.
Je choisi le Riz complet cuit à la pression - Les flocons de riz complet cuisinés spécifiquement - Et quelques fois de la crème de sarrasin ou de la soupe d'orge grillée.
Je prends SYSTÉMATIQUEMENT du GOMASIO  à chacun de mes repas. Sauf dans les crèmes et soupes dans lesquelles j'ajoute quelques gouttes de Tamari.
Je consomme du Kombu (Japonica Laminaria) cuite à la pression selon une technique qui préserve ses priorités organoleptiques mais aussi biologiques.
Une fois par semaine je mange des biscuits de céréale de blé 100% (dans lesquels il y a de l'huile de sésame), mais sans sucre, sans levain, sans adjuvant.

Je bois du Bancha, des infusions de
camomille ou de verveine.
Je bois seulement un peu d'infusion de camomille pendant les jours de jeûne.
Je mène mes activités mais j'en ai supprimé quelques unes qui sont trop exigeantes ou trop expansives, contraire aux objectifs de mon régime actuel (juillet et aout).
L'INTENTION et les OBJECTIFS sont importants !
Cette méthode de régime décrite ci-dessus est très spéciale et très exigeante mais mon experience me le permet.
Ceci n'est pas un conseil à imiter mais la démonstration d'une réalité dans les formes de régimes que l'Homme peut adopter suivant ses besoins, ses moyens, son expérience et ses objectifs.
Ceci est un Régime, donc comme dans tous régimes, limité dans le temps.
Il n'est absolument pas une alimentation standard de tous les jours de l'année ou habituelle dans la nutrition quotidienne.


****

VOUS DEVEZ AVOIR l'INTENTION DU N°7

Le N°7 est un Régime d'accélération du nettoyage, ou de régénération interne (
ou de résultats psychoénergétiques attendus pour les experts ) mais toujours avec obligatoirement un OBJECTIF !
De plus, vous ne pouvez avoir un travail Interne soutenu tandis que vous voudriez continuer à poursuivre un travail externe soutenu ! Il faut choisir.




1. Et donc de planifier son organisation en matière de Temps, d'espace et d’énergie à consacrer.
2. Qu’est-ce que l'intention ?
L'Intention n'est pas la "volonté forcée" mais une VOLONTÉ DE CONVICTION qui s'engage dans un projet pour l’investir et le réaliser avec toute sincérité.

L'Intention est une "Force" intérieure qui rassemble l'essence de votre Expérience dans la polarisation d'un But.
Le degré de Jugement est la manifestation réalisée de l'INTENTION dans sa constance de tous les jours dans vos moindres comportements...


Ne pas douter de vos capacités qui n'ont rien à envier à quiconque.

Bien comprendre que le N°7 (mono-diète au Riz ou aux céréales) pratiqué avec Intention, donc Conviction, Sincérité et Précision (adapté à ses moyens), peut avoir des résultats bien meilleurs que n’importe quel jeûne ! Et quelle que soit sa durée.




LA QUESTION DES CARENCES OU FACTEURS LIMITANTS

Allons faire une visite dans le monde des chimistes, des biochimistes, des physiologistes et des nutritionnistes.
Puis nos reviendrons sur la bonne pratique quotidienne et les fautes à éviter du N°7.

Que nous disent-ils sur les supposés carences du régime N°7 ?

Dans tous aliments existent des facteurs dits limitants. Comme certains acides aminés indispensables (AAI).
Le facteur limitant est le facteur qui va conditionner la réalisation d’une transmutation.
Dans ce cas, les facteurs qui la permettent sont tous présents sauf un élément qui est insuffisant. Il devient alors le facteur limitant et la transmutation ne peut se faire. Les agrochimistes l'emploient dans le sens de « quantité » alors qu'il s'agit plus de « qualité ».
Ce qui est très important car une modification même légère de sa structure peut changer le facteur limitant en un « facteur initiant ». Tandis qu'il était dernier, il devient alors celui qui déclenche et guide la transmutation : la production de la guérison ou de la molécule (en biologie).

D'après la science biochimique, pour fabriquer des cellules il faut des acides aminés (AA). Les AA étant des sections de protéines qui réparent ou reproduisent nos cellules. Les AA sont YIN par nature.

Nous mangeons pour construire des cellules (c'est l'aspect YANG de la nutrition) mais pas seulement. Nous mangeons aussi pour d'autres causes que je ne peux pas développer ici ( Notre température – la Détoxification – l’Énergie électrochimique – l’Énergie spirituelle – …).

Dans les céréales (YANG) le facteur limitant est la « lysine » qui est un des 8 acides aminés (AA) dits indispensables d'après la biochimie. L’Homme (YIN) ne pourrait pas les synthétiser en lui-même à partir des nutriments. D'où l'idée d'aller « voler » ou séquestrer (stocker en excès) les AAI des animaux (YANG), donc de manger de la viande ! Sinon des produits animaux vivants ou morts.

Mais il y a un facteur limitant des produits animaux c'est la méthionine. Donc manger de la viande est à l'origine de carences très graves ! Sans parler de la Cancérogénicité par infiltration chez les femmes et les hommes carnivores (Rapport de l'OMS/CIRC ; 2015 – Voir aussi The Lancet Oncology).

En réalité, ils sont parfaitement transmutables des uns aux autres ou à partir d'autres produits ou molécules non protéiques (YANG) par une Femme et un Homme sains.
Comment ? C'est une question de capacité biologique.
Car à force de régimes de types carnivores (trop Yang), ou industriels (trop Yin), ou sucriers (très Yin), et aussi de régimes à base de céréales raffinées (blanchies, Yin) comme en Chine et au Japon, les organismes de la plupart des Hommes ont perdu leur faculté d'adaptation bioénergétique (perte du processus de Yanguisation naturelle).

En réalité, ils ont réprimé la "mémoire" des séquences opératoires pour pouvoir transmuter tous les AA indispensables (ou toutes autres molécules). Et ils sont en défaut (état YIN) pour continuer à entretenir et à développer la vie Humaine jusqu'à sa finalité réelle. Les opérations spirituelles qui développent le Jugement, le Champ de Conscience.

Donc la constitution de la protéine biologique ne pourrait se faire s'il manque celui-ci ou s'il n'est pas suffisant dans le régime alimentaire. Cela s'appelle une carence alimentaire.

Et on suppose que le N°7 ( 100% de céréales ) serait carencé en lysine.


Mais c'est faux car trois facteurs ESSENTIELS interviennent pour compléter ce manque supposé.

1. Le gomasio riche en lysine. Aussi : AGE ; autres OEM et vitamines essentielles.

2. Ajout d'algues qui est un complément compris dans le N°7 (voir l’excellent livre « Hippocrate avait raison » de H. Descamps, qui démontre scientifiquement la richesse en AA, en Oligo-éléments minéraux (Na ; Ca ; Fe ; Mg ; Zn ; Cu ; Co ; Si ; Ag ; Au ; …) et toutes les Vitamines du groupe B (dont la B2, B6, B9, B12).

3. La mastication qui permet de préparer les composants alimentaires dans le milieu buccale qui est une pré-digestion et une pré-transmutation (mastiquer au moins 30 fois chaque bouchée).

4. La capacité bioénergétique du mangeur. A condition qui ne l'ait pas perdu ou qu'il l'aurait récupéré.



Mais les trois premiers facteurs sont largement suffisants. Ils permettent aussi de récupérer la faculté du 4e facteur.

De "Hippocrate avait raison", H. Descamps; Ed Trédaniel

Quand vous pratiquez le régime N°7 vous n'avez donc aucune carence en respectant le protocole décrit ci-dessus ( bien mastiquer...).
Mais ce bénéfique N°7 reste un régime donc limité dans le temps. Ce temps peut être prolonger sur un mois (30 jours).

Ensuite, il faut passer à un menu plus large qui introduit les légumineuses, les légumes, le tofu (cuit), les potages variés assaisonnés de plantes classiques (thym, romarin, basilic, cannelle, cerfeuil et beaucoup de persil....).
Ne pas s'écarter des menu de N°6 à N°3 (voir le « Zen Macrobiotique ; Ed. Vrin, de G. OHSAWA) pour bénéficier au maximum du bienfait acquis ou du processus d’autoguérison qui se serait enclenché.



De N°6 à N°3, évitez à tout prix les sucres (même bio, ou de canne, ou bruts, ou dits complets, le fructose, le miel, …) ou les matières sucrantes.

Le sucre n'a jamais été recommandé pour la santé de la femme et de l'homme. Sauf, évidement, les molécules "sucrées" qui appartiennent en propre aux constitutions naturelles ou faisant partie naturellement de la structure originelle de l'aliment (céréales ; légumes ; légumineuses ; protéagineux).
Et il y en a de grandes quantités en chaines longues qui se décomposent dans un milieu humain- votre milieu intérieur -- en sucres adaptés précisément à votre propre constitution !
Ce sont des sucres "YANG" par rapport aux sucres des fruits et autres sucres animaux ou industriels.

La famille des FRUITS (et son fructose-glucose à courtes chaines) n'est pas empreint dans les mêmes conformations biochimique et énergétique moléculaires comme les conformations, des céréales, ou des légumineuses, ou des légumes.

La chimie vous dit que c'est la même molécule – par exemple : la structure du glucose – mais elle ne sait pas analyser deux facteurs importants. Car elle n’a pas les outils physiques et elle n'a pas non plus les outils intellectuels, mentaux.

Premièrement, le potentiel énergétique d'un aliment ou d'un nutriment qu'elle ignore ou dénie complètement. Car dit-elle cela tient du mysticisme. Ce qui est faux : la charge énergétique d'un aliment (dont une partie est électrochimique) est réelle (encore une fois je ne peux développer ici).

Deuxièmement, un aliment naturel possède aussi une mémoire énergétique. Cette mémoire est effacée, détruite ou déformée, totalement ou en partie par les process industriels ou pesticides. Elle se transforme alors en « cauchemar » quand la Terre et les aliments tirés d'elle, sont pestiférés (toutes les familles de pesticides, tous sont extrêmement YIN pour l'Homme).

Ou quand les végétaux ont été mutés (OGM : c'est une opération de régression de l’âme végétale ou une déformation de son principe vital par des facteurs chimiques associés à des bactéries ou des virus).

L'ADN végétal est alors devenu "quelque chose", une chimère, qui n'a plus la faculté ou la citoyenneté du monde végétal. Il est devenu un végétal pathogénique qui produit la maladie (les preuves scientifiques ont été donné par le professeur G.-E. Séralini).

Les fruits dans la méthode Macrobiotique ne sont jamais interdits contrairement à ce que disent les imbéciles.
Dans le fond, ils sont une catégorie de produits qui est trop éloignée ou incompatible, aux principes biologique, énergétique et spirituel, qui appartiennent aux objectifs de la femme et de l'homme sains et spirituels.


Voici quatre critères conseillés qui légitiment la suppression constante ou variable des fruits (les sucres ajoutés ne servent à rien et n’apportent aucune énergie contrairement aux fantasmes de la technoscience).

1. Pour ceux qui possèdent une constitution YIN de nature. C'est à dire dès leur conception (mère trop Yang qui a donné des "produits extrêmes" ou trop de sucre ou mère Yin qui a consommé des produits très Yin dans la gestation).

2. Pour ceux dont la constitution physiologique est devenu YIN à force d'une alimentation Yin pendant des années (ou des mois).

3. Pour ceux qui sont dans une période ou un cycle YIN.
Nous avons tous des cycles de tendance YIN ou YANG avec des périodes plus ou moins longues selon notre histoire personnelle. Si vous êtes dans un cycle YIN intrapersonnel, évitez à tout prix tout ce qui est YIN. Faites des menus à dominante YANG.

4. Pour nous tous, Humains, à varier selon les cycles biodynamiques, géoclimatiques et énergétiques.
Selon le cycle 24h (nycthémère) : effet à la fois selon la personne et selon le cycle lui-même (L’heure de naissance jouant un rôle mais pas seulement...).
Selon la saison YIN (Hiver, Automne).
Selon le cycle lunaire dans la section YIN.
Selon le caractère du géo-climat.
Selon la configuration de notre système solaire dans une incurvation YIN.
( Je comprends que ces 2 derniers points ne peuvent pas être perçus par la plupart).


Mais la Femme peut se permettre de prendre un peu de fruits de temps en temps – à discrétion – sa capacité hormonale plus complexe que celle de l'homme permet de métaboliser cette catégorie sans inconvénient pour son évolution. Mais toujours en respectant les quatre critères donnés ci-dessus.




Il y a encore certaines parties essentielles à dire sur le N°7 ( Les fonctions métabiologiques -- La détoxification psychique -- La métabolisation et ses variables -- Les aspects énergétiques -- et surtout le développement du Jugement, le champ spirituel).
Ce long article sur le N°7, son motif, sa pratique et son avantage, se termine ici pour ce Blog.
Vous aurez la suite dans un livre pratique et référencé intitulé : « Le Numéro 7 : pour quoi faire ? » dans une édition prochaine.


Dr Deyne


Aucun commentaire: