vendredi, novembre 11, 2016


LA VIANDE ET LES PRODUITS ANIMAUX

Qui les mange et pourquoi ?

Le produit animal est-il vraiment Yang ?


THE MEAT AND THE ANIMAL PRODUCTS

WHO EATS THEM AND WHY ?

IS THE ANIMAL PRODUCT REALY Yang ?



Rédaction commencée le 24 juillet 2015.
This text is for the moment only in french. It will be translated later by pieces.
Writing begun on july 24th, 2015.


L'Animal comme objet : une marchandise économique ?

Aujourd'hui manger de la viande n'est plus seulement un acte vital, une mode gastronomique ou un prestige de parvenu.

C'est un acte mécanique ou de "bonne façon" !
Et bien ancré dans la profondeur de l'inconscient du mangeur !


English

Eating meat today is not only a vital act, a gastronomic fashion or an upstart's prestige.

It si a mechanical act or of "right way" !
And anchored in the depth of the unconscious of the eater !



Mais cela reste depuis longtemps dans la profondeur de l'Inconscient, la démonstration d'une supériorité de l'homme sur le Monde...

Un droit abusif revendiqué comme La loi du plus fort commande.
En réalité, une arrogance suicidaire de celui-ci sur la biodiversité du Monde qui le nourrit...



Ici, dans cette illustration, l'Animal (YANG) découpé, dissocié (yin), comme un objet de marchandise. Un marquage mécanique, calculé (yang) pour le "Déshumanisé". Et pour faire de notre semblable
de la chair mercantile, une viande à consommer, un être vivant mammifère comme nous l'Homme. L'industrie corrompue veut cacher à tout prix l'origine vivante, le destin réel de l'Animal, qui n'est pas l’abatage vénal. Et pour en faire un "produit à manger", elle le sectionne, le casse en morceaux (yin), soigneusement pour en exploiter la substance jusqu'au dernier gramme de chair !
L'hominidé en voulant DÉFORMER la VIE comme une chose à son profit
(yang) et pour son plaisir (yin), ne peut que recevoir en retour le prix de son acte transgressif envers sa propre Vie. Sa propre vie se trouve atteinte par le retour de l’Âme animal qui exige de droit sa réparation : cauchemar, angoisses et maladies neurodégénératives (MCJ, Parkinson, Alzheimer, M. auto-immunes,...).

Dans le Karman le retour de tout acte est sans appel... imparable et impartial.



English

Here, in this illustration, the Animal (YANG) cut, dissociated (yin), as a commodity item. A mechanical marking calculated (yang) to "dehumanize"it. And to make our fellowman mercantile flesh, a meat to eat, a living mammal like us human beings.
The corrupted industry wants to hide at all costs the living origin, the actual fate of the animal, which is not venal slaughter. And to make it a "product eat", she severs it carefully, puzzles it (yin) to use the substance until the last gram of flesh !
By wanting to DEFORM LIFE as a thing in its favor (yang) and for pleasure (yin), the hominid can only receive back the price of his transgressive act against his own life.
His own life is reached by the return of the animal Soul that requires his repair by : nightmares,
neurodegenerative diseases and anxieties (CJD, and Parkinson, Alzheimer, Autoimmune, diseases...).
Et dans son fantasme (yang), arrogant et paranoïaque (voir ce terme plus loin), il s'entend en lui-même :
In the Karman the return for any act is final and impartial, unstoppable.



Dans son fantasme paranoïaque (yang), son arrogance et sa confusion (la paranoïa n'est pas seulement le fait de se sentir agressé ou meurtri mais elle provoque aussi des hallucination mythiques ou surnaturelles)...

Et il s'entend dire en lui-même :

"Je suis le "YANG", l'incarnation Première sur Terre, je mange le "yang" de la chair animal en prise directe ; j'ai ce droit de tuer toute vie qui porte un "yang" que je convoite ; le produit de son "yang" m'appartient et me reconstruit sans avoir à m'abaisser aux opérations primaires de la fabrication de la chair qui me compose...; je suis un être à vocation spirituelle et non de chair qui doit m'être fournie ; je suis l’Âme d'Adam et ce monde est asservi à ma volonté car j'ai vaincu ; je suis l'élu... ".



English
Here is the hominid's (yang) arrogant and paranoid fantasy :
" I am the "YANG one" the First incarnation on Earth - I eat the "yang" flesh's animal directly - I got this right to kill any animal life that carries a "yang" I desire - the product of its "yang" belongs to me and reconstructs me without having to lower in the primitive manufacturing operations of flesh which composes me - I am a being with spiritual vocation and not of flesh that I must be provided - I am Adam's soul and this world is enslaved to my will because I overcame - I am the "Elected" of all living beings… ".



L'Hominidé, mangeur de viande, entre dans cette confusion paranoïaque
entre, d'un coté son élitisme arrogant et mortifère sur les autres êtres vivants de la Terre, et de l'autre coté la responsabilité solidaire et clairvoyante d'Être Humain.
En effet, dans sa régression en pré-humain, il s'engage dans une voie chimérique qui va à la fois le rendre fou (par la contagion du "yin extrême" qu'il reçoit en retour
des souffrances animales) mais aussi devenir meurtrier (par le "yang extrême" de l'ensorcellement).

L'Homme, qui mange la viande plusieurs fois ou à répétition, la chair de son jeune frère, mammifère et sensible comme lui, commet un acte fratricide. De cet acte, il en deviendra un hominidé (yin), pris dans un processus de régression (yin) de pré-humain. Il en perdra ses facultés (YIN) d'Être sensible et pensant, sa capacité d'adaptation au milieu (YANG). Il bloquera le processus de développement de son Jugement de Pleine Conscience (YANG).
Car si la "Force" du développement du Jugement exige d'être YANG (le moteur de l'ascension psychophysiologique), le résultat ou l'épanouissement de celui-ci est YIN, spirituel.


Et ici la vraie question surgit d'elle-même : qu'est ce qu'Être Humain ?

Nous le réfléchissons ici avec le modèle de Da Vinci et plus loin dans le texte en cours de construction.
English
And here the real question arises of itself : What a HUMAN BEING ?

We reflect it here with the Da Vinci's modele and farther in this text in wording.




  L'Homme de Vitruve, Devenir l'Être Humain
(YANG dans YIN)


Version française complétée le 21 Sept 2015


L'Homme de Vitruve représenté par Léonardo Da Vinci, le vrai YIN englobe YANG.
The Man of Vitruve represented by Léonardo Da Vinci, the real YIN includes YANG.



Ici, la représentation idéale de l'Homme Humain ou "Humanisée", figurée par Da Vinci mais "pré-vue" (vue avant lui) par un chercheur romain, architecte, ingénieux et penseur, nommé Vitruvius, qui a vécu à l'époque de Jésus le Nazaréen.

Son idée était que toute forme d'architecture à construire devait respecter l'organisation de la Nature - de l'Ordre de l'Univers.
L'Homme étant lui-même une projection YANG de la Nature, un microcosmos de la VIE Universelle selon un ordonnancement géométrique (YIN) et une dynamique des transferts (YANG).
C'est à dire des échanges justes et ordonnés entre les différents phénomènes qui se manifestent à l'infini (Dans la Nature Infinie...).


Mais quels sont ces échanges justes et ordonnés, ces transferts ?
Ceux qui se font entre : les Hommes, les Animaux, les Végétaux, les Minéraux, les Quanta, les Entités énergétiques, les Polarités. Sans hermétisme ou blocages entre toutes ces frontières qui gardent leurs statuts transcendantals.
C'est notre Spirale Logarithmique de la Constitution-Création des mondes ou des Univers.


L'Homme de Vitruve respecte ou glorifie idéalement les normes et les valeurs du Principe Unique, et tant que celui-ci reste en harmonie avec l'Ordre dynamique de la Nature, cet Homme incarnera la Liberté infinie et la Joie invulnérable.

Léonard, dans ce dessin, représente le passage de l'Homme bestial ou hominidé à l'Humain. Ce passage, ce SAUT, exige un basculement du monde "Carré" (YANG) au monde "Sphérique" (YIN). Tandis que le carré restera un espace toujours existant mais partiel du monde Humain, au service du monde de la Sphère parfaite et intégrale.

La "machine", la pulsion, la rationalité, c'est le Carré, c'est à dire les Jugements primaires, les plus YANG, qui ne sont jamais supprimés, mais restent soumis ou gouvernés, par les Hauts Jugements ("Les jugements quantiques"), les plus YIN, qui sont représentés par la Sphère dans son mouvement infini et fluide de la rotation spirale.
La passage du Carré à la Sphère exige en soi un SAUT primitif (primitive spin) inconnu... paradoxal, qui produit un état mélancolique ou angoissé.

Par exemple, je l'appelle la "faculté primitive", elle impose de redevenir simple et flexible (YIN), seul état nécessaire pour réaliser ce saut ou ce "basculement". Cet état n'est pas une régression mais un progrès dans le développement de son Moi. Une modification progressive de la conscience.

C'est ce qu'on appelle la "Fragilité épisodique" ou l’État de Fragilité Subliminal. C'est un faux malaise.
Cette fragilité est ressentie jusque dans le corps organique et n'est pas seulement un retentissement psychique.
Nous ressentons une forme de "dépression" qui se traduit par une angoisse ou une "peur infondée" de tout notre être... C'est un passage important et qui décourage souvent ceux qui ne sont pas expérimentés ou non-avertis de ce revirement vers l’intérieur de soi.
 
Il ne peut se faire (ce saut) que par une alimentation Macrobiotique qui constitue, dans son régime strictement végétalien (pas un gramme de produit animal), une part de 80% de céréales complètes au minimum et le reste en légumineuses ou légumes racines. Les fruits, toutes formes de sucres, et autres formes de produits non naturels, sont supprimés. Les boissons sont réduites aux infusions ou thé sans théines. Ce régime spécifique, en qualité et en quantité spécifique, n'est appliqué que pour une période donnée : celle du passage ou du "Basculement". 

Mais si l'on garde le Principe de cet état de modification de la Conscience appliqué à la vie quotidienne macrobiotique, on constate des petites modifications de la Conscience en évolution.
Ceux qui pratiquent sincèrement et intelligemment (qui cherchent à comprendre) chaque jour, dans une "Pratique" sérieuse de plusieurs mois des menus Macrobiotiques de 7 à 4 (voir le "Zen Macrobiotique", les 10 types de menus), il leur arrive qu'ils croient "ne pas avancer" ou même pire, ils ressentent à certaines périodes une faiblesse généralisée associé à une forme d'angoisse, comme à leurs débuts.

C'est en réalité une plongée inédite dans des profondeurs qu'ils n'avaient encore jamais explorées consciemment. Une régénération vitale est en route. La faculté de Jugement se développe. Jamais, dans la profondeur de notre Nature, dans notre Ordre de l'Univers, vous ne "verrez" le corps recouvrer la santé, sa vitalité réelle, sans un changement des facultés mentales.
Ces transformations,  au même titre que le démontre le YI KING (Livre des Transformations), ouvrent dans le même temps votre champ de Conscience.

Cet état de YIN - fragilité - n'est pas péjoratif, négatif, mais un nouveau progrès dans l'incarnation au sein de nouvelles couches du Jugement.
Il s'agit de la prise de conscience de "choses" qui étaient refoulées ou très anciennes qui se présentent à votre porte pour être définitivement soldées, effacées à jamais !
Une nouvelle de l’Énergie gelée ou figée se libère, et vous offre un nouveau potentiel à utiliser pour de nouvelles avancées !

Le corps organique dans ces circonstances profondes n'est jamais dissocié du corps psychique !
Le monde organique stimule le monde mental qui tire et affine les fonctions biologiques du corps...

Léonard présente ici la figuration de notre dialectique moniste de la représentation du monde, d'une part la représentation formelle ou doctorale et d'autre part la pensée holiste ou intuitive : Les DEUX MONDES, YANG et YIN.

Le monde SENSORIEL
YANG, fictif et factuel, celui qui est visible, palpable, calculable, le "CGS" (centimètre, gramme, seconde), le monde d'Einstein. Ce monde que nous vivons  sensoriellement et auquel nous sommes tant attachés et "bien éduqués" depuis notre naissance. Ce monde reste encadré, prisonnier, par l'Espace-Temps.

Et de l'autre, le monde IDÉAL ou QUANTIQUE, YIN, invisible au sens mais Réel. C'est celui-là que nous percevons progressivement comme la réalité de la VIE dans le développement de notre Jugement.
Comme un brouillard qui se dissout par une matinée des premiers jours du printemps...

Tandis que les acquis de la pensée ou de la mentalité dite rationnelle ou formelle (YANG) ne sont pas
rejetés, lesquels n'en sont pas moins utiles...
C'est le dessin ingénieux de Léonardo Da Vinci, le "Principe du basculement" dans un système de rotation non pas circulaire mais sphérique, incommensurable, c'est l'Homme de Vitruve-Vinci.

En pratiquant ces deux Mondes YIN et YANG par cette faculté de BASCULEMENT Alternatif dans les deux formes de Perceptions, vous devenez un Être Humain !

S'il faut donner ici une définition de l'Humain : c'est la capacité réelle de ce passage du carré à la sphère, et l'inverse, selon la "Volonté" du Moi, qui fait de nous un être intelligent de la Nature et de la Vie.
Re-naître en pleine conscience dans son Moi c'est aussi
commencer (seulement commencer suffit déjà...) à vivre consciemment la présence immanente de la Nature... et du mouvement de l'Ordre de l'Univers.
Mais cette perception de la NATURE SENSIBLE (YIN) ne peut se faire sans la perception consciente de votre CORPS (YANG), de son "Fonctionnement", de sa "Symptomatologie" comme de sa "Respiration Énergétique"... Ces termes seront facilement compris en pratiquant la méthode Macrobiotique (voir plus bas dans ce blog).
Pas de Corps YANG, pas de Perception sensible YIN...

 
Être humain veut donc dire accepter le mariage des deux mondes.
Le monde matériel, YANG, des réalités quotidiennes et de ses contraintes arbitraires. La lumière sensorielle.
Et le monde invisible, vibratoire, YIN, qui induit des réalités sensibles et ondoyantes. La lumière radiante.
Dont les perceptions et les fonctions ont été de moins en moins reconnues, dépréciées, depuis l'ère de matérialisation de l'Homme (cinq mille à trois mille ans en fonction des lieux).

Et d'accepter ou de percevoir aussi, les nombreuses superpositions de ces deux mondes. Ils se
réunissent en des points communs, des points névralgiques, qui synthétisent ou marient leurs effets différents et contradictoires.
Il existe donc un LIEU DE CONVERGENCE de ces deux mondes, symbolisés par le "Carré" YANG et la "Sphère" YIN qui forme une PORTE.

L'un YANG, est cognitif ou sensoriel mais éphémère, c'est une incroyable projection de l'Homme ; une représentation aigüe, extrêmement spécialisée et rendue réelle par les habitudes collectives et conditionnées de nos sens. Depuis la naissance aux règles de société.

L'autre YIN, est sensible, ou vibratoire, mais réel ; il est enfoncé dans notre profond inconscient, oublié et rendu "dangereux" par la raison des sens. L'état de transition ou de "fragilité subliminale" épisodique que j'ai décrit plus haut est le signe de l’éveil aux couches profondes de votre inconscient.
A un renouveau de la vision claire et efficiente de ce monde radiant.
Ce monde est celui de la "lumière boréale", du WuWei, du "Vide", de la "Matière noire cosmique" des physiciens actuels. On peut l'appeler le monde du "rêve quantique" car il n'y a ni temps ni espace cadres. Plusieurs barrières doivent être passées pour y accéder mais sans qu'elles soient infranchissables.

C'est la déconstruction de la conscience conditionnée, dans le développement du Jugement ou dans celui des états de la Conscience Spirituelle.
La Principe Unique dans la pratique macrobiotique quotidienne permet de les franchir progressivement, subtilement, assurément, et sans avoir cette peine terrible des autres méthodes ou techniques proposées depuis cette Recherche de Connaissance millénaire des mondes invisibles ou du Bonheur dans l'Histoire de l'Homme.

Ces deux Mondes s'entrecroisent, comme on peut le constater pour les points d’acupuncture ; pour l'induction "mystérieuse" des champs magnétiques (aimant, météorite) ; pour les états de psycho-somatisation de certaines maladies ; pour l'"Effet Couronne" sur les lignes électriques ou les "Feux de Saint-Elme" sur les mats des bateaux, qui font émerger un halo bleu luminescent, ....
Ou
les magnifiques aurores boréales...


Aurore boréale captée au-dessus de l'Europe du Nord

 
Connaître le processus YIN et pratiquer le YANG, connaître le processus YANG et pratiquer le YIN... Constamment tandis que cette Dialectique Logique progresse pour devenir un mouvement naturel dans une évolution graduelle... C'est le Principe d'Humanisation qui se fait en nous.
La méthode Macrobiotique propose de justement commencer l'exercice de cette alternance YIN-YANG dans le "Corps Organique" puis dans le "Corps Vital" : c'est l'alimentation et sa nutrition décrite dans le Zen Macrobiotique.
Puis d'en maitriser toutes les subtilités, des métabolismes organiques jusqu'aux processus du Monde Psychique Énergétique et Spirituel...


Reconnaître un Humain : ne s'analyse pas, ne se radiographie pas, ne se numérise pas, ne s'autopsie pas, c'est simplement pressentir ou percevoir son potentiel spirituel...
Vous le "Voyez" ou le "Percevez" de suite si vous l'êtes vous-même ou même déjà si vous commencez à le devenir.



*******


English version
/ Sept 21th,
2015

The Vitruvian Man

Becoming a Human Being (YANG inside YIN)



The Man of Vitruve represented by Léonardo Da Vinci, the real YIN includes YANG.

Here, the ideal representation of the Human or "Humanized" Man, represented by Da Vinci, but "pre-viewed" (sight before him) by a Roman scholar, architect, ingenious thinker named Vitruvius, who lived in time of Jesus the Nazarene.

His idea was that any form of architecture must respect the organization of Nature - the Order of the Universe.
Man being itself a YANG projection of the Nature, as a microcosm of the Universal Life in a geometric scheduling (YIN) and a dynamic of transfers (YANG).
Ie fair and ordered exchanges between different phenomena that occur to infinity (In the Infinite Nature ...).

But what are these fair and ordered trading, these transfers?
Those who are between: Men, Animals, Plants, Minerals, Quanta, energetic entities, polarities. Without hermetism or blockages between all those borders which keep their transcendantal statutes.
This is our logarithmic spiral of the Constitution-Creation of worlds or Universes.

The Vitruvian Man ideally respects or glorifies norms and values of the Unique Principle, and as long as it remains in harmony with the dynamic order of Nature, that Man will embody the infinite Freedom and invulnerable Joy.

Leonard, in this drawing represents the passage of man or hominid beast to human. This passage, this  JUMP, requires tilting the world "Square" (YANG) in the world "Sphere" (YIN). While the square will still remain a partial space of the Human world, serving the world of full and perfect sphere.

The "machine", the drive, the rationality, are the Square, ie primary Judgments, the most YANG, which are never deleted but remain under or governed by high judgments ("Quanta Judgments"), the most YIN, which are represented by the Sphere in its infinite and fluid motion of the spiral rotation.
The passage from Square to Sphere requires in itself a primitive SKIP (primary spin) unknown ... paradoxical.

For example, the "primitive faculty," becoming simple and flexible again (YIN) is required to achieve this jump or this "tilt". This state is not a regression but a progress in the development of one's ego. This is what is called Fragility or the State of Subliminal Fragility.
This fragility is felt even in the body and is not only a psychic impact.
It can occur with a Macrobiotic diet, which constitutes in its strict vegan diet a share of 80% whole grains at least (fruits, all forms of sugars, and other forms of non-natural products are removed). Drinks are reduced to infusions or tea caffeine free. This specific regime reduced in amount is applied only for a given period: that of the passage.

But in practice of several years of different Macrobiotic menus in general (see the "Zen Macrobiotique", chap. 6, the 10 types of menus), it is sometimes believed "not going forward", or even worse we feel during certain periods a generalised weakness in itself as to the beginning, it is actually a unique diving in depths that we had yet never explored. A vital regeneration is on its way. It opens at the same time your field of consciousness.

This YIN state - fragility - is not pejorative, negative, but a further progress in the Incarnation in new layers of Judgment. It is the awareness of "things" that were suppressed or very old who come to your door for final result, erased forever!
The organic body in these deep circumstances is never separated from the psychic body!

Leonardo presents here the representation of our monistic dialectic of the world's representation, on the one hand the formal or doctoral representation and on the other hand the holistic and intuitive thinking: The TWO WORLDS, YIN and YANG.
The SENSORY world YANG, fictional and factual, that which is visible, tangible, calculable, the "CGS" (centimeter, gram, second), the world of Einstein. This world we live sensorily and to which we are so attached and "well educated" from birth. This world is framed by Space-Time.

And then, the IDEAL or QUANTIC world, YIN, invisible to real senses but real. This is the one we gradually perceive as reality of LIFE in the development of our judgment. Like a fog dissolving in a morning of early spring ... While the achievements of the thought or of the rational or formal mentality (YANG) are not rejected, as they are actually useful .. . It is the ingenious design of Leonardo Da Vinci, the "principle of tilting" in a circular (spiralic way), but not spherical rotation system, this is the Da Vinci Vitruvian Man.

Whether giving here a definition of the Human being we would say: it is the actual capacity of the passage from square to sphere, and the reverse, according to the "Will" of the Self that makes us an intelligent being of Nature and Life.
Re-born consciously in one's ego is also starting (starting is yet already enough ...) to live consciously the immanent presence of Nature ...

But this perception of the Nature (YIN) can't be done without the conscious perception of your BODY (YANG), of its "Operation", of its "Symptoms" as of its "Energetic Breathing" ... These terms will easily be understood practicing the Macrobiotics method (see later in this blog).

Being human means accepting the marriage of both worlds.
The material world (YANG) of daily realities and of its arbitrary restrictions.
And the invisible world, vibrating (YIN), which induces sensitive and rolling realities. Whose functions and  effects were less recognized since the human materialization age (five thousand years).

And also accept many superpositions or meeting of these both worlds as common hotspots, nevralgic hotspots which synthesize their various and contradictory effects.
As we can see for acupuncture points (Energy and organic) ; the induction of magnetic fields (magnet) ; or the  psycho-somatization of some diseases.
Or the magnificent Northern Lights ....

Northern lights captured over northern Europe.



Knowing the YIN process and practicing YANG, knowing the YANG process and practicing YIN ... Constantly while this dialectic logic progresses to become a natural movement in a gradual evolution ... This is the Humanization Principle which is done in us.
The Macrobiotic method offers to start exercising this alternation exercize YIN-YANG in the "Organic Body" then in the "Vital Body": it is the food and nutrition described in «  Zen Macrobiotique  ».
Then mastering all the subtleties, from organic metabolisms to the Psychic and Spiritual World processes ...

Recognizing a Human: this is not analysis, this is not radiography, this is not scan, nor autopsy, it is simply anticipating or perceiving his spiritual potential ... You "see" it immediately if you are already Human, or even if you start to become one.

********************************************



Version Gâteau OHSAWA avec farine de châtaigne
OHSAWA cake
version with sweet shestnut flour




*******************************************


LE PRINCIPE DE VIE MACROBIOTIQUE 

La Macrobiotique vraie commence comme un régime,

qui doit être strictement et journellement respecté

afin de recouvrer son "corps physiologique",

Puis, elle se poursuit comme un style alimentaire,

qui invoque une compréhension de "ce pour quoi on mange ainsi",

Ensuite, elle s'accroit comme une méthode dialectique,

qui induit une conception de la Vie Réelle alternative,

Enfin, elle se sublime en une philosophie pragmatique,

qui ouvre le champ de Conscience ou le déploiement du Jugement,

 pour une Liberté infinie, le Bonheur éternel, la Justice absolue.



What is the real MACROBIOTIC LIFE 

The real Macrobiotic(s) begins as a diet,
which must be strictly and daily respected,
to recover our "physiological body",
Then it continues as an alimentary style,
invoking an understanding of "why we eat that way",
Then it increases as a dialectical method,
which induces a concept of real alternative Life,
Finally, it sublimates into a pragmatic philosophy,
which unveils consciousness or opens out Judgment,
For Infinite Freedom, Eternal Happiness, Absolute Justice.





Assiette macrobiotique quotidienne (variante)
Riz complet rond avec gomasio, petits épis de maïs,
tarte légumes-céréales (50/50), tofu frit-cuit,
algues kombu (laminaires), batonnets de gingembre, roquette.

Daily macrobiotic dish (variant)

Round whole rice with gomasio, small ears of corn,
vegetables-cereal tart (50/50), tofu fries and cooked,
seaweeds kombu (laminarias), sticks of ginger, rocket.



*******************************







Aucun commentaire: