mardi, août 08, 2017



L'AVC : MALADIE YIN ou YANG ?
L'accident vasculaire cérébral : une onde de choc d'un corps abandonné ou démissionné


CEREBRAL ISCHEMIA (STROKE) : YIN or YANG DISEASE ?
A shock wave of an abandoned or neglected body


Écrit le 9 juillet 2017
Complété le 21.O7.17
Complété le 11.09.17


Transmigration du système nerveux, émanation en réseau le plus intime du corps magnétique (énergétique).
Les AVC pourraient
êtres d'excellents magnétiseurs fluides.



Un mal de tête très violent et immédiat survient, ou une tension qui presse le cerveau comme une grosse tenaille jusqu’à une forme de "collision interne"  : C'est l'AVC !
Mais avant cette "tête de plomb" soudaine, le corps avait été averti plusieurs fois par signes progressifs !

A very violent and immediate headache (Yang, constrictive effect) occurs or a tension that presses the brain like a big pincers making an  « internal collision »: It is the stroke !
But before this sudden "lead head" (Yin, expansion) the body had been warned several times by progressive signs (effects from yin to yang) !



Des signes annonciateurs
Quelques signes d'avertissement avant l'AVC : fatigue ou baisses brutales de tension - inappétences - séquences de vertiges - tensions oculaires - troubles de la vision - malaises vagaux - migraines - syncopes instantanées ou temporisées - vertiges -
inhibitions motrices passagères - cyclothymies (variations soudaines de l'humeur) - superstitions (traits paranoïaques) - épisodes dépressifs - pertes de mémoires  - et ... Froideur, indifférence, méchanceté, égoïsme, ... Etc.

Évidement, tous ces signaux ne sont pas à additionner pour une même personne.  Mais on peut en rassembler plusieurs dans un ordre progressif qui se manifestent selon le degré de l'approche de la maladie.   


L’athérome Yang
C'est un athérome (ou plusieurs) qui bloque la circulation du sang.
c'est à dire un caillot de sang : des "solides" circulants, dans l'artère importante - ou d'autres - qui s’agglomèrent d'un coup ou par petits paquets, et viennent boucher la circulation du fluide précieux.

Cela peut être aussi une rupture d'une des artérioles et c'est l'hémorragie. C'est encore plus grave.

Bien avant, des signes lancés par les organes du corps ou des sensations psychiques ont prévenu le futur malade de l’accident mais il les a ignoré !
Il les a ignoré, refoulé, de nombreuses de fois, malgré le crescendo de ces signes d’alerte.


Explication partielle YIN-YANG
L'AVC est la première cause de mortalité chez toutes les femmes, pas chez les hommes.
Pourquoi les femmes ?
Les femmes son YIN, les hommes YANG.
La Femme YIN attire donc l'athérome Yang ?

De plus, les athéromes au cerveau, dans les artérioles, sont les plus Yang. Le cerveau étant la partie la plus YIN du corps.

Le caillot de sang - produits animaux, graisses décomposées, et autres résidus organiques, font un amalgame Yang, sans aucun doute.
Dans une analyse simple, la formation de ce "paquet" YANG organique va être plus recrudescente chez les femmes (YIN) avec une activité cérébrale YANG.
Plus la femme est YIN de constitution plus le caillot sera Yang.

YIN attire YANG...
Donc la solution est trouvée ?
Mais l’activité qui est YANG repousse Yang...

Est-ce la réponse YIN-YANG complète ? Non !


Les hommes et les femmes
Les hommes ont plus de facilité à former des caillots sanguins (Fonction YANG) dans les artères que les femmes.
Les femmes plus de facilité dans les canaux veineux (Fonction YIN).

Les maladies cardiovasculaires touchent beaucoup plus les hommes que les femmes.
C'est donc une contradiction physiopathologique. Mais pas pour notre dialectique du Principe Unique. Elle nous permet justement de découvrir de telles contradictions qui déconcertent au premier abord.

Pourquoi le lieu de préférence où se place le caillot dans l'AVC est dans le cerveau des femmes et pas celui des hommes dans la population générale.
Pourtant, il est une fabrication plus accentuée, plus prépondérante,  dans le corps des hommes. Mais dans l'AVC, il n'est pas un lieu de prédilection pour les hommes. C'est seulement la troisième cause de mortalité chez les hommes.

Mais ce (ces) caillot (Yang) s’installe dans le cerveau chez les femmes qui, de plus, est la partie la plus YIN du corps humain. Tandis que chez les hommes plutôt dans des parties plus YANG comme, le cœur ou les tissus actifs.
Comme dans les autres artères du corps : pulmonaire; mésentérique; fémorale et tibiales donc des membres inférieurs.

La réponse est-elle complète ? "Femme YIN", activité cérébral aiguë (YANG) et "caillot Yang" donc "ça colle" : YANG active YIN qui attire yang. L'AVC est donc préférentiel chez elles.
Réponse bonne ? Non, réponse partielle.


La population atteinte dans le monde
150 000 personnes en meurt chaque année en France.
La troisième cause de décès après les Cancers et les maladies cardiovasculaires.
L'AVC est la 2eme cause de maladie mortelle dans le monde. Près de 50 millions de personnes mais vous pouvez tripler ce chiffre car il y a ceux qui ne vont jamais voir le médecin.
Chose étonnante, depuis 20 ans, les AVC ont diminué dans le monde occidental tandis qu'ils ont augmenté de 30% dans le monde asiatique !
On constate aussi une recrudescence sous forme de "ceinture" dans le Sud-Est des USA.


Les conséquences de l'AVC
Elle sont les suivantes, dans l’organique et la vie psychique.

Perte de la parole.
Troubles de l’absorption et de la digestion.
Paralysie de la moitié ou totalité du corps.
Perte d'une partie de la mémoire.
Perte des perceptions sensorielles selon des degrés.
Perte de certaines capacités psychiques comme, le plaisir, la joie, la satisfaction, les associations de pensées, les autres mécanismes de compensations...
Une rigidité psychique s’installe chez la malade.
Perte partielle ou totale de la conscience - psychose ou démence.
Décès post-traumatique.


Un premier constat
Chez le (la) malade, avant d'être atteint d'AVC, un point crucial : le Jugement (d’existence) est déjà profondément voilé.
Depuis des années, cette personne ne pense plus... Elle est dans l'action de faire même quand elle réfléchit, tout est fonction de schémas et programmé au quantum prêt !

Le fonctionnement de cette personne est très primaire dans l’Ordre de la Nature. Perte de sens de la VIE. Son fonctionnement est mécanique.
Son comportement dans la vie de relation est protocolaire ou schématique sans humanité malgré les apparences.

La fonction bio-organique de
son corps a été presque complètement ignorée. La personne traite sa vie organique comme une machine thermochimique : une pompe à "action-réaction".

Son alimentation est claquée sur les modèle de la chimie (Yang) - calories et combustion. L'aliment est une substance pharmacocinétique et la consommation de "médoc" est quotidienne.
La seule émergence psychique permise hors du cadre cybernétique c'est la croyance dans la sorcellerie scientiste de la pharmacothérapie "rédemptrice" - Une pharmacomanie. 



Nous choisissons nos maladies YIN ou YANG
Ce CHOIX de la maladie est toujours un fait historique.
Nous l’appelons CHOIX, car rien n'est hasard dans la cause, ni organique ni génétique !
C'est  l'histoire personnelle du malade !
Le malade choisit sa maladie pour des raisons très déterminées ou intéressées.

Le flux d'incarnation d'une ancienne mémoire qui se met à jour et ce flux se trouve coupé ou ignoré de la "réalité" au quotidien.



LES  TROIS CAUSES DE L'AVC


En premier : poser des questions YIN-YANG


Que savons nous ?
Que les femmes par essence sont YIN, les hommes YANG.
Que le cerveau est la partie la plus YIN du corps, émetteur et transmetteur de la "Mémoire", de "l'Esprit"(YIN), ...Que l'athérome est Yang.
Le sang est YANG. Il est rouge, chaud, actif, salé, pressé, nourrissant, influent, ... Entités solides, flux liquides, gaz et plasma, le composent.

Que les femmes atteintes d'AVC tendent vers l’énergie YANG : elles déplacent leur énergie vers le haut - cérébrale - avec une pulsion par le yang. Du ventre (YANG) à la tête (YIN).
Ce type de femme ne croit pas ou refuse inconsciemment de se fonder sur l’énergie YIN, son attribut naturel.
Son éducation et son "atavisme" l'on conduit à un dualisme tranché : le YIN est le mal, le mauvais, le faible tandis que le YANG est le juste, le bien, le fort.

L'expérience Macrobiotique - Nutrition énergétique - nous dit que le mangeur qui cherche un YANG compensateur ou restaurateur, rapide, facile, assimilable subito, et avec une réduction de dépense énergétique anabolique : c'est la chair animale !
Ce mangeur instinctif mais naïf recherche, chez son "frère" animal, son sang, ses minéraux, sa structure préconçue, et sa charge biochimique (tous YANG).

Mais il y a aussi un degré dans la fonction YANG des différents animaux consommés !
Les bouchers instinctivement, en ont une bonne connaissance.

Sur un même animal, cela va du plus yang, les abats et les parties basses ou actives (jarret, gigot, épaule, ...), au plus yin, les parties hautes ou atoniques (les filets, la poitrine, le collier, les viscères, ...).    
 
Et parmi les animaux sur le plan biochimique, physiologique.
On va du plus Yang : les oiseaux de basse-cour, le cheval, le porc ; au plus Yin : les poissons, puis plus yin, les coquillages.

Parmi les animaux sur le plan atavique, psychique (au 21ème s.).
On va du plus yang : le singe, le porc, le canard ; au plus yin : les poissons d'eaux profondes, les coquillages (praires, moules,...).

Bien que la pêche industrielle en eaux profondes fait des ravages parmi les 30 espèces de poissons qui sont en voie d’extinction. Il y aurait 25000 espèces de poissons.   

Pour obtenir du YANG subito, La femme AVC va donc piocher dans la chair animale (souvent de mauvaise qualité). Plus Dans celle du Yang que Yin.
Mais aussi dans la consommation d’œufs (YANG), riche en cholestérol (YANG), en ovotransferrine (fixation ferrique,
YANG) et ovalbumine (catalyse la coagulation, YANG).

L'athérome se compose en général d'un amas plus ou moins solide de résidus animaux dégradés (yang), de graisses organiques, de minéraux animaux (yang), de cholestérol (yang), et autres produits chimiques transformés par les métabolismes hormonaux de son corps (yang).

Ainsi dans un raisonnement simple, on pourrait dire : puisque
toute Femme est YIN, elle attire donc
l'athérome Yang, selon le le principe que YIN attire YANG.
Et plus précisément, un état ou phénomène YIN attire un autre phénomène YIN selon son affinité.

Tout comme les verrues, qui sont beaucoup plus répandues chez les femmes que les hommes. La verrue est une excroissance animale en excès (yang). C'est un stock de préservation ou de survie par le corps dans la tissu du derme ; la peau (YIN) et ses vaisseaux profonds. Les verrues vraies évitent ou mettent en suspend le risque de génération d'une ou des tumeurs cancéreuses.
La verrue est donc une "barrière" temporaire contre le cancer. Si la personne persiste dans son alimentation carnée (associée aux pesticides ou/et la pharmaco-chimie), la barrière saute et la tumeur se produit. Elle apparait d'autant plus vite que la barrière était solide ou résistante !
"Plus grande la face, plus grand dos".   


De plus, les athéromes au cerveau, dans les artérioles, sont les plus Yang. Le cerveau étant la partie la plus YIN du corps.

Le caillot de sang - produits animaux, graisses décomposées, et autres résidus organiques, fait un amalgame Yang, sans aucun doute.

Dans une analyse simple, la formation de ce "paquet" YANG organique va être plus recrudescente chez les femmes (YIN) avec une activité cérébrale YANG.
Donc plus la femme est YIN de constitution plus le caillot sera Yang.

YIN attire YANG...
Donc la réponse est trouvée ?

Mais l’activité cérébrale forme un état YANG qui repousserait le Yang de l'athérome...

La réponse n'est donc pas complète.

De plus, pourquoi le "CHOIX organique" va au cerveau (YIN) chez certains et pas au cœur (YANG) ou aux membres pour d'autres malades ? Qu’ils soient femme ou homme ?
Car il y a des "AVC" chez l'homme, malgré celui du cœur (infarctus, artère) ou celui des intestins ou membres (artère) qui est plus recrudescent chez lui.

L'AVC possède en lui une double charge ou caractère.
Il est YANG dans sa forme, son phénomène, sa fonction.
Il est YIN dans son fond, son  rapport.
Mais est-il issu d'une cause YIN ou YANG ?



.......

Dr DEYNE


Aucun commentaire: