mercredi, mai 03, 2017



PRINCIPE D’ÉVOLUTION  HUMAINE
LE JUGEMENT, LA CONSCIENCE

LES 7 DIMENSIONS DU JUGEMENT


Les états modifiés (extensifs) de la CONSCIENCE (EMC)

THE JUGDMENT, THE CONSCIOUSNESS

THE 7 DIMENSIONS OF ALTERED (extensive) STATES OF CONSCIOUSNESS (ASC).

MESA : Modified and Extended State of Awareness


Rédaction commencée le 7 Juin 2016.
Ajout le 12 Déc 2016.
Ajout le 27 Déc 2016.
Complétée le 3 et 5 Mai 2017.




Qu'est-ce que le champ de la CONSCIENCE ?

Une brève introduction.
La CONSCIENCE - son instruction et sa révélation - est la seule chose fondamentale, réelle et essentielle, qui devrait animer notre Vie et celle de toute Civilisation.
D'autres civilisations sur notre Terre (émigrées ailleurs) et d'autres civilisations nées ailleurs dans les Univers, ont déjà depuis des milliards d'années, pour certaines, intégré dans leur Constitution donc leur culture et leurs savoirs, cette observance absolue.
Ce Principe Unique de la VIE et dans leurs civilisations : l'épanouissement absolu de la CONSCIENCE.


Le champ de Conscience doit être compris comme la FACULTÉ DE JUGEMENT que chacun de nous aurait peu ou complètement acquise dans le courant de sa vie.

Chacun de nous a au départ, c'est à dire à la conception de nos deux parents - par les deux gamètes YIN et YANG - un quantum (une quantité relative) de Conscience révélée.
Ce quantum s'installe dans chacun des sept degrés d’États de Conscience selon sa couleur native. Même le septième qui en est un en soi.

Nous sommes à la naissance dans le degré primaire - Le Jugement mécanique : celui d'une machine cartésienne qui vit par action-réaction même si cette machine réfléchit, cela ne change rien à cet état de Conscience primaire.

Développer sa Faculté de Jugement dans la VIE qui nous est donnée c'est progresser dans ces états de la CONSCIENCE.

Mais la CONSCIENCE n'est ni dans le "cerveau" ni dans une "configuration morale". Elle n'est pas même dans un "appareil de cognition" ou une intelligence savante (scolastique, livresque ou technique).
Ceux-là ne sont que des ersatz de la VIE MENTALE.
La vraie PENSÉE s’exprime à la source de la vie mentale.
La pensée est une fonction de la Conscience.


La CONSCIENCE est l’expression de l'EXPANSION INFINIE.
Elle est comme un champ VIVANT, énergétique, dynamique et ordonné qui épouse
l'Expansion Infinie.
Ce champ est assemblé en un réseau systémique, perpétuel, Infini.

C'est un réseau Vivant donc "PENSANT". Mais pas à la façon dont nous raisonnons ou nous spéculons "dans nos cerveaux".
C'est un "Champ Pensant" qui est en lui-même dans une interaction infinie.
A tout instant et perpétuellement, il se présente sous la sous la forme d'une Énergie transcendante.
Cette ÉNERGIE est absolue.
Elle n'est pas les énergies : quantique, nucléaire, atomique, électronique, chimique, thermique, mécanique, ...etc. Celles-ci ne sont que des résidus de notre Énergie Absolue ou Transcendante dont nous parlons ici.  

Cette
Énergie transcendante est issue de la bifurcation de l'EXPANSION INFINIE qui à chaque instant se polarise en une entité bipolaire : YIN-YANG.
Les jumeaux YIN-YANG par la vibration magnétique (le "Verbe") produisent perpétuellement de la Conscience !


La notion d'Espace-Temps n'existe pas encore.
Il n'y a ni gravitation ni ondes gravitationnelles.
Tous les phénomènes, substances ou objets, quantiques ou astrophysiques, comme la "matière essentielle", l'entropie stellaire ou les étoiles, n'existent pas encore.

A un certain degré de profondeur ou d'abyssal de "l'UNIVERS", toute forme de matière puis l'Espace-Temps s’effacent, pour laisser place à un Champ Vibratoire dans lequel la VIE, son essence, est présente et transparente...

Avant d'être un Corps, un Moi, nous sommes une CONSCIENCE.


La faculté de Jugement est le dévoilement de la CONSCIENCE selon des degrés !
En toute chose, l’Évolution se fait par degrés ; fait connu depuis des milliers d'années par les Hommes d'Esprit.

Cette faculté ne s'acquiert que par l'EXPÉRIENCE qui prend son identité ou son explication dans les profondeurs de l'existence.
Dans la profondeur de notre être investit dans ce "TRAVAIL INTENTIONNEL".
C'est un travail intentionnel donc pleinement conscient qui révèle les états de la Conscience.

L’EXPÉRIENCE, entendue ici, n'est pas l’expérience technique, ou
l’expérience religieuse, ou l'expérience dans les normes sociales,  ou l’expérience intellectuelle, ou l’expérience sentimentale, ou l’expérience sensible, ou tout simplement "l’expérience de la vie" : bien que toutes ces expériences peuvent participer au développement de la Conscience du Moi mais relativement et pas forcément.

Une grande souffrance sentimentale, une maladie pernicieuse, ou un échec douloureux dans un projet n’élève pas systématiquement ! Mais il réoriente certainement vers l'essence de la Conscience !

Ces expériences de la vie ne touchent pas le cœur de la Recherche du Bonheur ou de l'augmentation de la conscience du Moi. Mais elles y contribuent.
Elles sont comme des redresseurs qui nous ramènent et nous centralisent pour nous orienter à nouveau sur le chemin essentiel qui passe par la Conscience du Moi.

Ce Chemin, cette Voie, il faut d'abord la trouver !
C'est déjà un travail de recherche, qui pour la plupart des Hommes peut prendre toute une vie !

Une fois découverte, il faut la parcourir, la travailler !
Comme un sculpteur travaille son œuvre et une brodeuse tisse sa tapisserie en partant de simples fils.
Le travail de la Conscience exige d'assembler ces deux arts : le travail du négatif (YIN) et le travail du positif (YANG).

C'est sur ce chemin essentiel que s'exerce pleinement la fonction du dévoilement du Jugement ou la révélation graduelle de la CONSCIENCE.
La faculté de Jugement en développement est donc bien une acquisition, un "Travail" croissant, continu, un effort approprié à soi, pour reconstituer son vrai chemin et son authentique développement spirituel.

Ce Travail je le redis - car je le vis chaque jour - est un cheminement et un effort progressif qui s’appuie sur un Principe important.
Ce Principe œuvre selon une méthode BIPOLAIRE : YIN-YANG.

Le Travail de la pensée spirituelle (Spiritus, YIN) associé au Travail sur les pragmatiques existentielles (Praxis, YANG) produisent le vrai Progrès dans le développement du Jugement ; autrement dit, les impulsions nécessaires à l'évolution dans les états augmentés de la Conscience (EAC).

Il n'y a aucune croissance automatique ou biotique du Jugement comme se ferait la croissance biologique du bébé à l'adulte.
L'EFFORT et l'INTENTION sont seuls propices à l’augmentation intime de la Conscience de notre MOI.
Et cette Conscience du Moi en développement est le médiateur qui permet de révéler par degrés la CONSCIENCE TRANSCENDANTE.

La Conscience du Moi est le véhicule qui permet de fusionner avec son Âme.
L’Âme (et non l'esprit) est l'expression transcendantale de la CONSCIENCE INFINIE.




Le développement du Jugement n'est donc pas automatique !
Le développement de la Conscience ne se fait pas comme la croissance physiologique qui va de la naissance à l'Homme poussée par la force vitale.

Depuis l'Origine de l'Homme, des chercheurs ont essayé nombre de techniques ou de méthodes pour faire croître leur Jugement.

Le principe de la religion est une méthode parmi d’autres.
L'analyse scientifique en est une autre (avec son éthique).
La philosophie du Principe macrobiotique est une autre Voie très actuelle et bien plus efficiente. 1000 fois plus efficiente !
Il suffit de saisir la clef métabiologique et l’effet de levier engage son accélération.

Le "Mental" - la vie mentale - est
un outil raffiné. C'est la partie la plus concrète (YANG) du Jugement spirituel ou de la Conscience spirituelle mais non pas l'aboutissement dans l'échelle d'évolution de l'Esprit.
A ne pas confondre avec le "Cognitif" (YIN) qui est une fonction partielle du Mental.
Le cognitif produit du raisonnement. Il traite et "retient" une certaine quantité d’informations, même celles dont il n'a pas saisi le "Sens" profond ou la "Racine" de sa conception.

Le Mental est un médium (jugement intellectuel) qui est à la fois pragmatique car il produit une logique dans notre civilisation actuelle et à la fois le vecteur vers le chemin définitif dans le monde spirituel.
A. Einstein avait une capacité cognitive mais il a essayé ensuite, toute sa vie d’acquérir le "Mental". Il a échoué. Les outils de la "réflexion physique" et la logique formelle, formaliste (yang), était impuissante pour le transporter au-delà de la dimension Sensorielle (voir plus bas). Cette logique formaliste qui ne reste que dans un cadre dualiste et "désincarnée" du Monde Réel, provoque une boucle yang qui s’enferme et ne développe pas l'Esprit.

Précision.
Le concept de JUGEMENT ici n'a rien à voir ici avec celui de porter un jugement (yin), c'est à dire ni un "a priori", un décret de justice formel à partir de données ni de porter un "pré-jugé" en général tiré de son égo (yang) et de ses "petites appréciations personnelles", sur l'Autre, sur son semblable, sur des évènements, sur le monde et même sur l'univers.


Par exemple, le jugement des astrophysiciens ou des physiciens - qui n'est qu'une interprétation du RÉEL - portent un "préjugé" yang sur la Nature du monde physique. Ils appellent cela la "science" mais ce n'est qu'une croyance fabriquée par une logique déductive ou hypothétique. C'est à dire une conception ou une opinion construite avec des appareils "sensoriels" ou des "équations" fantasques (yin).

Même aujourd'hui, dans ce 21ème siècle, tout astrophysicien croit ou espère que les mathématiques modernes ou spéculatifs - qui ne sont ni une science ni une intelligence pour découvrir la VIE - que ces "maths" sont la clef de voûte de révélations des secrets de l'Univers, de sa nature, de son fonctionnement et de son aboutissement.
Trouver la bonne équation (yang) qui réponde au mieux au fantasme (yin) du "savant" et surtout à celui de ses collègues, voilà le but du jeu des "savants en boite".

Le FANTASME partagé entre eux, pour ces "professeurs" qui possèdent un statut dans l'académie, devient une réalité (yang), une "réalité-entre-nous" se disent-ils.
Connaitre le Réel (YIN), ne les intéressent pas, ils en ont cure !

Ce Réel - la vraie Science - exige de prendre une autre Voie presque à l'opposé de la pensée et des outils actuels. Penser autrement, changer d'outils de penser et d’expérience, c’est changer leurs habitudes de confort, c'est au-dessus de leurs forces faibles !

Par exemple, s'ils sont d'accord pour accréditer un nouveau fantasme - comme la gravitation - alors cela devient une réalité. Et donc la découverte d'une réalité dite "vraie" d'un état de l'Univers !
Ils ont d'ailleurs transformé "La gravitation", concept devenu trop vieux, obsolète, démodé, en un autre concept plus moderne et plus "frais" : les "Ondes gravitationnelles".
C'est une forme de psychologie d'influence pour maintenir leur pouvoir magique sur la cervelle des autres, les sous-traitants, les décideurs, les financeurs, et les intellectuels avides de sensations creuses.

Les ondes gravitationnels ne seraient plus trop "la gravitation" issue des astres ou "corps cosmologiques" mais une "gravitation résiduelle" qui prendrait sa source du Bigbang originel ou des premiers instants de la vie de l'univers... Quelle belle combinaison raisonnante.

La gravitation (effet yang) est une vision égocentrique de l'observateur. Il voit le cosmos comme une vaste sphère dynamique doté d’un mouvement centripète (YANG). C'est une vision sensorielle ou émotionnelle (YIN) du mouvement cosmologique. Mais non Réelle. La gravitation existe mais elle n'est qu'une conséquence tandis que "l'expression négative" de l'Expansion Infinie (YIN) est l’origine de tout mouvement dans les Univers.

En réalité, ces "physicalistes" font le déni du Réel. Tous ces montages astucieux et chimériques pour avancer de fausse preuves ne sont qu'une supposition, une hypothèse, un théâtre d'ombres.
Mais, pour garder le label, le prestige du "savant", ils s'imposent des règles dans ce jeu entre compères : "Si tu inventes un truc il faut que ça paraisse intelligent donc mathématisé" !
Le jeu est donc de traduire dans un langage complexe et élitiste, un fantasme, une croyance, sur un phénomène représenté artificiellement !

Moins on comprenait la latin tordu du médecin de Molière plus celui-ci semblait compétent et fonctionnel même s'il saignait ses malades à mort !

Quand Newton a émis l'hypothèse que si les planètes ne s'entrechoquaient pas, c'était un phénomène d’attraction amoureux (YIN).
Si les planètes suivaient une voie équidistante entre elles et un alignement ou une circonvolution parfaites avec le soleil (YANG), c'était dû à un mouvement amoureux des astres !
On lui a rétorqué que même si cela était fondé, il avait intérêt à exprimer tout cela sous forme d'équation "matheuses" sinon son invention ne serait jamais crédible dans les sociétés savantes.

Quel hypocrisie ! Quel infantilisme ! Quelle ignorance !

Depuis quelques années, voici la dernière fabrique fabuleuse admise par les astrophysiciens du monde : il y aurait dans l'Univers de la "matière noire" ou de la "matière dense" associée ou pas à une "énergie sombre" (le moteur de tout mouvement), pour une quantité "au kilo" de 90% ou peut être de 99% !
Une matière que l'on ne voit pas, qu'on ne sent pas, qu'on ne peut analyser !
Matière et énergie qui agissent "dans le noir" et qui, à la surprise de tous ces "savants", seraient le composant principal de l'Univers !
En réalité, cette Matière-Énergie noire est l'image résiduelle de l’EXPANSION INFINIE (YIN).

La "Matière Noire", "l’Énergie Sombre", voilà qui va relancer le jeu et remettre tout le monde d'accord sur "On ne sait rien" : IGNORAMUS ! We never know !

Et ils obtiennent des milliards de dollars pour faire du "game replay" (continuer le jeu). Comme le fantasme de Peter Higgs et son boson fantomatique qui rapporte tant de budget !
Quels fricoteurs ! Quels excellents commerçants !

Ainsi ils prétendent décrire la réalité d'un monde tirée de leurs écrans, de leurs calculs combinés ou de leurs représentations partiales. Car l'écran, disent-ils, appartient à un ordinateur qui ne peut mentir ou avoir de la subjectivité, c'est à dire des croyances ou des suppositions.


Par exemple, ils décrivent celle du fonctionnement de l'Univers, de sa structure et même de sa naissance, à partir d'un super télescope spatial (yang) qui recueille des images, des signes, des formes sensorielles dans la profondeur de l'Espace. Mais ces "pixels" sont interprétés par leurs calculs ou leurs équations tirés de leur cervelle !?
Le signe mécanique envoyé de l'appareil n'est pas faux mais la traduction sensorielle
(yin) est complètement fausse.




Par exemple, le trou noir (black hole) est "vu" comme un tourbillon noir (YIN) qui aspire tout sur son passage, et même la lumière (sans savoir ce qu'elle est vraiment...). Pourquoi ne serait-il pas un cyclotron YANG qui transmute réellement la Matière commune de notre Univers actuel en cette matière dite noire et à "à certains endroits" singulier dans lesquels il se déplace.

Il serait alors la porte d'entrée dans une autre forme de "Matière", dans un autre Univers dans lequel toutes les normes, mesures, hypothèses, allégations, obéiraient à d'autres conformations et d'autres fonctions qui échappent complètement aux cerveaux et aux outils des pauvres physiciens ou "astrociens" d’aujourd’hui !

Mais soyons compatissant avec eux, ils ont tant de peine à seulement connaître la nature originelle de la Lune si proche de leurs écrans. Car d'où vient-elle... ? A-t-elle été une seconde Terre jumelle ? Pourquoi reste-t-elle liée à la Terre ? Quelle fonction terrestre a-t-elle ?
Et de même sur la constitution originaire de la Terre.... ! Comment la Terre et les planètes se sont formées dans un rapport entre-elles ? Et comment continuent-elles à se former ? Comment assiste-t-on à la naissance d’autres planètes dans notre système solaire ?

Ce type de jugement est donc un préjugé mentaliste ou une croyance (yin) sur un phénomène que l'individu ne connait que superficiellement ou même pas du tout. Il a une croyance COGNITIVE.
C'est à dire qu'il trie ou traite de l'information selon un mécanisme de pensée primaire, combiné à des schémas sensoriels, puis la stocke.
On fabrique alors une historiette sur le phénomène dit "scientifique" comme on fabrique des boniments sur un évènement qu'on a pas "VU" ou pas compris dans sa profondeur réelle. Un fantasme comme le ferait un romancier (comme le font beaucoup de journalistes actuels) ou comme un concierge qui tient un journal des faits divers...

Ce n'est pas la conception vécue du JUGEMENT que nous comprenons ici.
Le JUGEMENT dont nous parlons ICI est synonyme de CONSCIENCE.
La Conscience n'est ni un état sensoriel, émotionnel, intellectuel, ou moral.
Notre Jugement est une FACULTÉ graduelle ou évolutive qui ouvre un CHAMP DE CONSCIENCE ; c'est à dire le fait de devenir Conscient de soi réellement ! Comme des autres, de leur réalité physique et lumineuse ! Et du Monde RÉEL, qui est Là, dans son infinité !

C'est un ÉTAT de Conscience ni objectif ni subjectif !
Le Jugement qui se développe, c'est DEVENIR Conscient, de chaque instant, de chaque lieu, de Soi, de la source des phénomènes, de la VIE, en augmentant la gradation de ce degré de conscience ou d’Éveil à son Moi et autour de soi.
Tandis que l'Image originelle ou Réelle n'est jamais déformée.

Le Travail (YANG) et le dévoilement de notre Jugement active notre perception transcendantale (YIN), dans tous les phénomènes terrestres et dans les Univers, tels qu'ils sont RÉELLEMENT, jusqu'au degré Suprême.
Voilà une des explications sensée de l'expression du JUGEMENT.

Cela n'avait pas échappé à la réflexion habile de notre Descartes : "Je pense donc je suis" ("Cogito ergo sum"), nous propose-t-il dans son ouvrage : "La méthode pour bien conduire la raison et chercher la vérité dans les sciences".
En fait, il a eu une sorte d'illumination (un petit Satori) et que semble-t-il avoir découvert ?
On peut le traduire par : "Quand je suis CONSCIENT de mieux en mieux, je DEVIENS en Moi de mieux en mieux".
Autrement dit : "Devenir conscient progressivement de ses processus de pensée c'est devenir soi progressivement" !

Notre "mentalité" ou notre "Faculté de jugement" va déterminer notre "Regard" ou notre "Perception" sur l'un ou les mondes dans lequel nous vivons.
Cette Faculté qui progresse comme le bébé progresse dans sa marche ou comme dans l'apprentissage d'une langue, cette Faculté dévoile puis affine la représentation que vous vous faites du Monde, de la Vie, des autres, de vous-même.

Donc notre JUGEMENT en se développant par le corps, l’énergie, l'expérience, et la découverte, va œuvrer, fabriquer, reconstruire, à chaque instant un monde factuel, concret, événementiel, dans lequel nous devons vivre !
Une IMAGE des Mondes qui se déforme et se reforme presque à chaque instant !

Nous nous obligeons nous-mêmes - consciemment ou inconsciemment - à vivre dans le Monde ou les conditions de vie que nous produisons nous-même !
Tout le monde est heureux sinon c'est de sa faute ! (Épictète).
C'est pourquoi guérir toute maladie (effet YANG), même la plus grave est facile, mais guérir le malade est difficile (effet YIN)!

Ce "Regard" du Jugement va déterminer la structure et le fonctionnement du monde actuel et futur (!) dans lequel vous avez donc choisi de vivre.
Votre Jugement fait le vrai choix, le seul choix, et votre Moi va suivre ce choix.
Le Jugement va donc construire un monde qui vous est propre, avec ses joies et ses difficultés produites dans la dimension de celui-ci.
En somme, par exemple, la qualité de la céréale (Notre Jugement) et de la farine (Notre Moi) fera la qualité du pain (Nos conséquences heureuse ou néfastes dans le monde quotidien).


Il existe donc des DEGRÉS de notre Jugement découvert depuis la nuit des temps par certains vrais chercheurs et découvreurs de la Nature de l'Esprit.
Chacun de ces degrés produit un monde spécifique, avec ses aléas, ses épreuves, ses découvertes, ses joies, qui sont intimement liés l'un et l'autre.

Toute face a son dos ou son revers. Plus grand l'effet plus grand le retour. Plus grande la façade plus grand le rebours.

Les difficultés ou les complexions sont toujours fonction de Notre Jugement. Les difficultés et les joies sont affinées au degré de notre Jugement.

Le JUGEMENT est aussi une autre expression de la qualité de notre Amour pour la VIE, pour tout ce qui est vivant, visible ou invisible, pour toutes les formes ou les manifestations existentielles que nous voyons, que nous vivons, que nous expérimentons, que nous apprécions, que nous goûtons, que nous supportons.

Le Jugement, avec le TEMPS et l'ÉNERGIE, nous rend conscient au fur et à mesure des choses non visibles à notre œil primaire et des formes "invisibles". Il progresse comme un brouillard obscurcissant qui s'évanouit doucement à l'appoint de la lumière solaire ou astrale.

Donc voilà notre équation simple, profonde et authentique en 4 points :
1. LE JUGEMENT AVANCE PAR DEGRÉS PAR LA FONCTION DU CORPS, L'ÉNERGIE ET LE TEMPS.
2. A CHAQUE NOUVEAU DEGRÉ DE JUGEMENT => UN NOUVEL ÉTAT DE CONSCIENCE DU MONDE.
3. UN NOUVEL ÉTAT DE CONSCIENCE => UNE NOUVELLE PROFONDEUR D'AMOUR POUR LA VIE, LE VIVANT, TOUTES LES MANIFESTATIONS.
4. A CHAQUE NOUVEAU DEGRÉ => UN NOUVEAU TYPE DE MONDE APPARAIT MODELÉ PAR NOTRE NOUVELLE PERCEPTION ACQUISE.

C'est une Nouvelle amplitude du champ de Conscience acquise.
A chaque progrès dans le développement du Jugement s'ouvre un nouvel état de Conscience.
UN ACCÈS A UNE NOUVELLE EXTENSION DE LA CONSCIENCE !
UN NOUVEAU MONDE RÉELLEMENT !
UN NOUVEAU CORPS INTÉRIEUR !

Nous changeons d'état de conscience dans le même sillage que le travail sur notre corps.

Nos fonctions biologiques et nos états spirituels progressent dans le même temps et le même espace dans un assemblage dynamique YIN-YANG.
Ils  transmutent de nouveaux métabolites organiques assemblés à de nouvelles associations psychiques, de nouveaux degrés spirituels.

Mais le JUGEMENT ou la CONSCIENCE EST UN, UNIQUE ET INALTÉRABLE.
Ce sont les états ou les étapes intermédiaires qui se modifient dans une améliorations dans la Nature de l'Esprit.
Il y a des millions d'états de la Conscience dans les 7 dimensions humaines du JUGEMENT.


Il existe 7 dimensions Principales du Jugement.
(et non pas 9 ou 12 ou 36 chandelles... et autres sornettes).

Dans chacune de ces dimensions, existe des milliers ou des millions d'états de conscience suivants le parcours de vie des Femmes et des Hommes de nos Univers !

Toutes les "créatures" humaines ou non humaines cherchent depuis des temps immémoriaux - toutes sans exception ! - cherchent à progresser sur cette échelle du développement de la Conscience jusqu'à la CONSCIENCE SUPRÊME.

Mais chacun de ces êtres le fait dans son propre champ ou ORDRE de conscience.
Chacun évoluant selon son Ordre Karmatique, cantonnés dans les principes appartenant à l'Ordre de l'Univers.

"Tout ce qui a un commencement a une fin" et "Il n'y a rien d’identique", nous dit G. OHSAWA.
A notre naissance, nous sommes "lancés" sur cette voie qui doit se terminer par la Bonheur absolu, chacun selon son rythme mais aussi son effort.
"Il n'y a rien d’identique" pour les individus comme pour toutes les espèces ou toutes les "familles" karmatiques.

L'Homme, ou  "l'être sensible", ou l'Animal, ou le Végétal, ou d'autres formes organiques, terrestres ou non terrestres, "travaillent" à progresser sur cette échelle d'une spirale logarithmique qui leur appartient en soi, qui est adaptée à leur conformation ou leur incarnation.

Mais le Principe est le même et immuable dans l'infinité des Mondes : seules 7 dimensions et des millions d'"états d'âmes" ou "Organisations énergétiques" dans les intervalles ou dans les ères de prédilection.


Enfin, toute forme de vie - Organique - ne peut progresser immanquablement que par le PRINCIPE YANG dans notre Monde terrestre.
Le principe YANG fait l'évolution !
Toute évolution demande un effort, une tension graduelle mais féconde (YANG).

Mais qu'en est-il du Principe YIN ?
Sans effort apparent, le "YIN" vient "infuser", s'introniser naturellement dans le YANG ; comme la brume se fond dans la lumière, le YIN doit s’infiltrer amoureusement dans le mouvement énergétique du centre YANG.
En tout Temps et en tout Lieu, le YANG ne peut progresser sans SON ÉNERGIE YIN !

YANG le tenseur, YIN la sapience.
YANG le curseur, YIN la permissive.

Pour l'Homme, il y a ces 7 dimensions de l'Amour ou du Champ de Conscience : AMOUR ET CONSCIENCE SONT SYNONYMES !


***


ÉVOLUTION ET ÉTATS DE CONSCIENCE
Remanié le 02.08.16 / 1.09.16



Cet texte révélateur - dans son essence, en lui-même - n'est autre que la "fresque" théorique, spirituelle, (l'image initiatique) de la méthode de notre Pyramide nutritionnelle qui épouse l'Ordre de l'Univers et les Lois de la Vie terrestre.Seule cette méthode fiable et aboutie (!) permet la faculté de comprendre le Principe Unique, l'Ordre de l'Univers et de parcourir ou de frayer en sauvegarde ce chemin magnifique des sept consciences vers la Liberté infinie, dans le temps de vie qui nous est donné.




Un livre qui développe ces 7 conditions est en cours de réalisation.


Les 7
DIMENSIONS du JUGEMENT sont à la fois de vrais mondes, des MONDES RÉELS et des État Évolués de la CONSCIENCE.

Ici et maintenant, chacun peut les rendre perceptibles selon sa pratique, sa capacité mentale et spirituelle de son "champ voyant" lié au monde qu'il investit.

Il faut aussi obligatoirement travailler à
la perspicuité de son corps. C'est à dire se nettoyer pour un corps propre
.


Un monde physique uniforme sensoriel dans son apparence mais
ce sont des mondes en symbios
e qui se connectent tous
mais tous distinctifs
dans leur incarnation.


La possibilité d'accéder à ces mondes se fait à tout moment !
Il suffit d'améliorer sa capacité physiologique (qui commence par la propreté intérieure du corps) qui, alors, engage aussitôt un nouveau degré métabiologique.

C
e degré métabiologique est une "sensibilité vitaliste ou énergétique" qui induit presque sans effort
une transition mentale et un nouvel état EMC (état modifié de la Conscience) : La porte s'ouvre !
Il n'y a rien de chimérique ou de fabulation dans la fameuse formule d'Al Addine (Ali Baba) : "Sésame ouvre-toi !".
Il faut considérer cette formule comme une procréation ordalique pour un nouveau monde de conscience.

Ces degrés évolutifs du champ de Conscience sont des portes d'accès à des Mondes, présents ici mais inaccessibles ou invisibles sans une capacité confirmée des "Processus mentaux" de la Femme ou de l'Homme qui voudraient y accéder.
Il faut fournir un effort. Pas de sornettes !
Mais, en réalité, cette évolution, par étapes ou par mondes, concerne tous les êtres vivants sans exception - animaux et plantes compris dans leurs conditions existentielle et selon leur qualité ou incarnation.

Tout être vivant dans tout univers est à la recherche de la meilleure condition de Vie, du "Royaume des cieux" - atteindre le Bonheur Absolu.

Et tout commence par le premier accomplissement, le premier effort, celui du stade du Jugement primaire ou premier principe d'affectation mécanique de la Conscience.


Le Jugement mécanique ou conscience primaire

Ce jugement est celui de la majorité des Hommes à toutes les époques.
C'est un point de départ à la naissance qui devrait se développer avec l'âge. Le bébé a une conduite "mécanique", réactive, instinctive, dès sa naissance...

En d'autres termes, tout mouvement ou toute animation sont dictés par une pulsion instinctive ou un "ressort originaire" vis à vis de tout signal venant contre-investir ou influencer l'organisme ou le "Halo" de l'être vivant : Homme ; animal ; plante ; autres.

Quel que soit l'âge administratif - celui de sa naissance inscrit dans cette société - des hommes ou des femmes peuvent rester toute leur vie dans cette dimension primaire. La chronicité de l'âge n’implique absolument pas le développement réflexe ou involontaire du Jugement.

La croissance physiologique et biologique qui va de la naissance à l'âge moyen de 25 ans n'implique absolument pas que le Jugement (ou le champ de Conscience) va lui aussi se développer dans la même rythmique ou dans le même sillage.

Mais il est vrai que cela devrait être le cas dans une civilisation ayant un stade d"évolution d'au moins la cinquième dimension (selon mon expérience - Celui de l'Amour social et des organisations sociétales humanisées ; celui de la Connaissance des mythes immémoriaux bien au-delà de notre Univers astronomique ; celui du Lien de l'origine de tous Humanoïdes).

Mais ici, sur notre Terre nous en sommes encore : à Maryline Monroe ; à Lavoisier mystificateur ; à Einstein le facétieux ; à Darwin fossilisé ou rococo ; à des anthropologues pathétiques ou des paléontologues adeptes du Père noël ; des théologiens circonscrits ou avortés ; d'un Président noir fumiste ou d'un autre psychosé, des autres narcissiques ou abouliques ; le cancer empereur ou nabab ; des dirigeants de l'Europe déculottés ou viciés ; des prêtres banquiers retors ; des astrophysiciens qui confondent leurs écrans d'ordinateurs et la vision méditative et métabiologique des Univers ; des écologistes devenus autistes ou neurasthéniques ; des médicaments poisons ; des industries suicidaires ; des antibiotiques cancérigènes ; du veau d'or international ou de l’Argent roi !

UN SPECTACLE (visible à des millions d'années lumières) d'Hommes et de Femmes vivants sur une extraordinaire et généreuse planète, qui se détruisent avec autant d’énergie et qui veulent l'épuiser avant son terme.
Notre Terre, qui fait pourtant envie à d'autres "Humains" ici ou ailleurs - observateurs incrédules ou attentistes - de bien meilleure condition, plus avisés, plus avancés, et qui seraient prêts à l’habiter décemment ...

Mais ce Jugement primaire présente un avantage crucial et substantiel : il restera une base indispensable énergétique pour entretenir et impulser la VIE, et pour poursuivre le suite du développement ou de l'éclairement de la Conscience (consciousness enlightment) dans le Voie de la Vie.

Quelle est sa fonction : il existe, il agit, il fait, comme le fonctionnement d'une machine.
C'est un système vivant d'action-réaction ! Un Cyber (Robot) sophistiqué !
Il n'y a aucun sens perçu (sensorialité) , aucun sentiment ressenti (affection).

Le "sens" ou le "sentiment" (et toutes les autres dimensions supérieures ou plus profondes pareillement) exprimés dans cette dimension ne sont que des ersatz ou des mimétismes...
Mais pour tous ceux qui appartiennent à ce "monde automatique", l'intellect, le sensoriel, le sentiment, le social, semblent très vrais, très assurés, alors qu'ils ne sont que des faux-semblants construits par l'exercice des normes culturelles, la technique éducative de la société contemporaine.

La femme ou l'homme sont empreint dans le comportement d'une machine, même très sophistiquée cela reste une mécanique réagissant par automatismes à tous les évènement de la vie et de la Vie.

Ce sont comme des androïdes bien faits, qui agissent et réfléchissent avec un certain libre arbitre mais dans un cadre réflexe, très restreint. Leurs actions ou buts sont alignés comme une "trajectoire balistique".

Le jugement est très individualiste, toute l'énergie est concentrée sur le vivre dans la meilleure commodité physique (standing physique) et environnementaliste (structure sociale).

C'est le seul objectif de ceux qui y habitent : la matérialité ou le résultat factuel immédiat, sans concession et pour soi.
Même si certains agissent dans l'"humanitaire" ou la "Bonne parole évangélique", il n'existe pas de profondeur ou de réel altruisme dans le geste, l'implication ou la donation.


Dans cette dimension, il n'existe aucune appréhension ou sensation vraies. Rien n'est pensé en profondeur.
Rien n'est vraiment perçu en dehors de son narcissisme-individualité même dans des actions dites altruistes ou humanitaires. Tout est traduit et incorporé selon son égotisme ou ramené à son égo-pathologie.
Toute la vie biologique et la vie de relation se passe dans "l’Écorce" c'est à dire à la superficie ou périphérie de l'être.
Et pour résumer ce Jugement de base : il fonctionne en tout acte et en toute réflexion selon le principe béhavioriste : action-réaction.
Ce monde premier est habité par 99 % des femmes et des hommes actuels, et autres vivants...



Le jugement seul décide, la Femme et l'Homme de cette dimension ne peut que s'y soumettre !
ET dans toutes les autres dimensions, le même principe s'applique.



Le récit que nous font les historiens
de leurs histoires - et pas de l'Histoire, la vraie -
ou les "savants conteurs", sur des femmes et des hommes de valeurs, "brillants", bienfaiteurs de l'humanité car soi-disant "créateurs", "intellectuels", "penseurs", "inventeurs", qui semblent appartenir à des dimensions supérieures de l’esprit humain, ne sont que des "storytelling", des contes pour le bon peuple.

Car la plupart des Hommes appartiennent à cette dimension mécanique.
Pour un néophyte, conditionné  aux règles de cette sociétés inventée, il est difficile de croire que tous ces personnages hauts en couleur et aux images de "sauveurs" ne sont que des productions de base de cette dimension qu'il n'ont en réalité jamais quitté, jamais sublimé !

César, Darwin, Lavoisier, Pasteur, Einstein, Freud, Curie, Bonaparte, Newton, Mao, Copernic Kepler Galilée  (Ces trois habiles plagieurs), Hawking, Origène, Tertullien, Irénée de Lyon, Kant ; Descartes ; Rousseau ; Levinas ;  Thomas d'Aquin ; Bacon ; etc.... Ils appartiennent tous à ce jugement de base.
Et la liste est encore longue...


On ne peut tous les citer, il y en a tant, qui sont renommés !
Et à le "voir", il y une telle file d'attente devant la prochaine porte du Jugement ....
S'il était possible de visionner le film réel et intime de leur vie sur terre, il serait fascinant et effrayant dans le décalage entre ce qui tient des racontars des historiens accrédités et de la réalité de leur vraie nature !

Ainsi, ces sauveurs de l’humanité appartiendraient  aux hautes dimensions de la conscience donc à des hauts Jugements.
Mais il n'en est rien. Ce ne sont qu'historiettes montées de toute pièce et colportées par les ignorants ou des intérêts économiques ou politiques.

La plupart des femmes et des hommes habitants cette première dimension - le bon peuple - confondent tous le reflet à l'original, le toc ou la quincaillerie du brillants au diamant authentique !

Mais cette "vie par reflet" ou superficielle est tout à fait vivable et soutenable dans une société dont le jugement est primaire, mécanique. Ces figures publicisées peuvent peuvent s'arroger une gloire pour une durée d'une vie de 100 ans ou de plusieurs milliers d'années dans les livres d'histoire ou les musées !

Mais rien ne changera dans la MÉMOIRE de l'Ordre de l'Univers et la JUSTICE impartiale, ni mécanique ni sentimentale, qui classe chacun selon son état de Conscience réel.


Mais je dois ajouter que d'autres Femmes et Hommes, en revanche, ont aussi existé et apporté à l'Humanité.
Soit par leur contribution authentique à la Conscience Humaine ou soit par leur développement authentique du Jugement (ici nommés dans le désordre) :
Pythagore ; Socrate ; Diogène ; Avicenne ; Avérroès ; Da Vinci ; Van Gogh ; Tesla ; Abu Al Qasim ; Dioscoride ; Rhazès ; Dihya Tadmut (La Kahina) ; Erasistrate ; Ibn al Arabi ; Leibniz ; Spinoza ; B. Franklin ; Épictète ; Montaigne ; Al Fàràbi (alpharabius) ; Merleau-Ponty ; Camus ; Rosa Parks ; Épicure ; Al Jabbar (muthazillisme) ; G. Bruno ; Lucie Aubrac ; Barnabé (Barnabas de Jésus) ; Marie de Magdala ou de Béthanie ; Lucien ; Arius ; Donat ; Nietzsche ; Pouchkine ; Tolstoï ; Goethe ; etc ...

Ne sont pas désignés ici, les hommes d'exception spirituelle dont j'ai nommé certains dans un précédant article.

Ces Femmes et Hommes cités ci-dessus ont passé l'attachement de cette dimension mécanique et se sont engagés dans le grande spirale du développement de la Conscience Humaine.

Pour revenir à la psychologie de cette dimension "mécanique", elle est surtout celle des avatars primaires ou profanes. Ils font leurs premiers pas dans cette dimension mécanique. C'est l'aspect ou l'apparence, le mimétisme humain, qui trompent l'estimation des autres néophytes dans leur avis ou leur regard.
Les femmes et les hommes politiques ou communicants utilisent ce masque trompeur, cette fraude de la perception du jugement, comme le font aussi des scientistes célèbres ou des religieux prestigieux pour tromper les autres "habitants" de cette même dimension primaire.

Ce Jugement possède en lui un grand avantage : il est très pragmatique et contient en lui une grande source d'énergie.
Il n'est pas un jugement péjoratif - mauvais en soi - comme on pourrait le supposer à la lecture du texte ci-dessus.
J'ai simplement posé à sa juste place la valeur - car il a une réelle valeur ! - et la signification de cette dimension qui ne devrait être pour tous les femmes et hommes qu'une étape de passage après un âge de 9 mois et au pire 2 ou 3 ans.

Enfin, pour ne pas rebuter ou laisser dans l’incompréhension certains, il faut savoir que dans chaque dimension de la première à la sixième, toutes les autres peuvent s'exprimer mais à l’état germinal ou dans une forme de projection préliminaire. Pour les seules dimensions non encore incarnée ou réalisées.
La septième exprime et "imprime" à tout moment, la dimension qui lui convient dans la circonstance ou la nécessité de servir les hommes et les femmes en développement. CQLD. 


Dans cette dimension, passé un temps, chacun part à la recherche de la première naissance de la faculté humaine : "psycho-sensorielle" qui  appartient à la deuxième étape à atteindre ou état de la Conscience Vraie.



La 2ème dimension ou l'amour sensoriel


Cette dimension ouvre la porte de la vraie recherche de la Joie de vivre. Une porte qui intègre le premier plan de l'incarnation Humaine, de l'Humanisme... Le commencement du devenir Humain.

C'est une porte réellement nouvelle sur le monde qui s'ouvre : le mécanicisme primaire est oublié au profit de la Perception !
Celle de la conception sensorielle ou psycho-sensori-motrice.

Toute les "choses" de ce monde passent désormais par le filtre de l'expression sensorielle. Tout ce qui Vit possède une "psyché" sensorielle !
Les 5 sens complètent leur pleine maturité dans cette dimension. Le sixième sens viendra après... puis le 7ème...

C'est un vrai SAUT par rapport au monde primaire, une étincelle Humaine s'allume en soi.

La 7ème (classe suprême) et la 1ère (classe infernale) sont vraiment des mondes à part, des "univers" différenciés par rapport aux autres dimensions.
En franchissant et arrivant dans cette troisième classe de monde (de la 2ème à la 6ème dimension), on habite dans une autre véritable planète de citoyens et dans laquelle on côtoie perceptiblement aussi les autres dimensions... Elles sont des "géographies" et des "cultures" différentes mais campées dans un même univers.
Un Univers dans lequel la Conscience est le cœur de la Vie !

Peu arrivent à passer ce cap du Jugement mécanique, ce qui correspond à une part des 1% de la population restants des 99% contenus dans cette première étape.

Cette quantification en % peut paraitre grossière pourtant elle donne une image vraie de la situation même approximative.
En bas de la pyramide, on voit la très grande majorité qui se tasse dans le jugement mécanique... Un spectacle à la fois désolant et fascinant des potentialité humaine et de la dépense d’énergie pour des futilités !

Quand vous le verrez ou si vous le voyez ce jour, vous ne pourrez qu'être d'accord avec moi.

Quand il a cette vision de première fois qui est de voir le nombre incroyable de vies immobilisées ou coagulées dans l'étape primaire, c'est à dire le fait d'être conscient de cette réalité anthropologique dans l'évolution de l'Homme, cela surprend, déconcerte et même angoisse, le "Voyageur de la Conscience".

Et lui-même dans sa sincérité, dans sa croyance en l'Homme comme être intelligent, il ne veut même pas croire ce qui est là devant son œil avisé : des faits de la Nature et des faits des principes de l'Ordre de l'Univers Infini.
Et il faut bien plusieurs années pour enfin reconnaitre cette vérité : que la majorité des femmes et des hommes seraient ancrés, enferrés ou envasés, dans cet dimension d'enfer, ce conditionnement primaire de l'être !

Mais alors pourquoi ceux qui ont passé "l'âge biologique" de l'inconscience restent-ils accroupis, tapis, bloqués, REFOULÉS, dans cette dimension ?
Et quel nombre ! Presque tout le monde est Là ! La majorité dans la basse-fosse !

Il faut vraiment un temps de "méditation" et un certain capital d'énergie pour accepter cet état des lieux, aperçu au premier coup d’œil par sa psychologie des sens mais resté incroyable au moi conscient...

Selon mon expérience je dis qu'il faut au moins atteindre un état de conscience qui offre la capacité de la 3ème dimension pour avoir la maturité d'accepter ces 99 % de stagnants dans la société où nous vivons...
Vous comprenez évidement que la qualité des nerfs acquise (la capacité nerveuse)  dans le même temps est très nécessaire au regard de cet ÉCART effrayant entre ce que l'on nous dit ou ce que l'on voit physiquement au quotidien dans cette réalité sociale et l’Autre RÉALITÉ, la vraie, celle des 99 %, au stade de "protistes" ou d'"autistes".
Surtout pour ceux qui sont qualifiés de "grands hommes", de "savants", de "sages", ou ceux qui ont des responsabilités sur des milliards d'êtres vivants dans notre monde.
Ce ne sont que des ombres fantomatiques projetées sur une toile de plastoc !

Mais il n'y aucun doute sur les avantages que procure ce Jugement mécanique, d'ancrage primaire dans ce monde, au mieux de croyance et au pire de sidérés.
A ceux qui sont les plus pervers ou les plus maniaques, ce monde mécanique offre : de la jouissance ou plaisir immédiat ; de la puissance ; du "savoir" !

Et toutes les transgressions des règles philosophiques, éthiques et humaines : vols ; mensonges ; viols ; meurtres ; faux et usages de faux ; manipulation des plus faibles ; etc... Tous ces actes passent pour des qualités et récompensés dans cette dimension avec : gloire ; argent ; puissance ; acquisition de toutes les décorations et décors inventés par les mêmes voyous ou assassins pour se "serrer les coudes" et encourager cet "esprit de suite", ces actes homicides. Ceux de la diabolisation et de la destruction.
Il y a environ plus de 80 guerres actuelles sur notre planète !
Et pour des centaines de milliards de dollars d'armes vendues !

Certes, certains de ceux qui sont au sein de cette dimension, n'obéissent pas systématiquement à ces actes iniques ou de malfaiteurs mais y rester sans faire l'effort d'en sortir ou l'intention réelle quotidienne, c'est aussi y participer un peu ...
   
Mais que de souffrances, de lenteurs, de fantasmes, de compulsions de répétitions, et surtout de pertes de TEMPS DE VIE ET DE RÉMINISCENCES RÉCURRENTES !
Faire l'effort même avec plusieurs échecs c'est déjà s'émanciper de cette dimension... TOUT EST DANS L'INTENTION SINCÈRE !

Pourtant de la première à la deuxième, ce n'est qu'un saut moyen, un saut modique, un saut sobre, sans beaucoup d'effort, sans violence, et vous y êtes , BRAVO !
J'ai gagné cette dimension à mon âge de 25 ans... Quel bonheur.
Couleurs, parfums et goûts, perceptions sensorielles et psycho-sensibles des choses et des êtres, quelle joie indestructible... 

Pour ce faire, il faut abandonner deux tares - tout au moins en partie - l'arrogance (égotisme) et le dégoût (antipathie générale)
; associé dans le même temps à un corps propre à l'intérieur (condition incontournable) obtenu par le menu Macrobiotique.

La méthode Macrobiotique est la seule capable de vous donner l'élan nécessaire !
Évidemment qu'il existe d'autres moyens - des techniques, des méthodes, des "méditations", des "magies" - mais, souvent fausses, puis, fastidieuses, compliquées, élitistes, douloureuses, et trop longues, couteuses en énergie.
Elles ont un faible rendement pour employer un terme de physicien ! Et pourtant pratiquées par tant de monde.. mais surtout mal pratiquées.

Un exemple bref : si tout CEUX QUI FONT du Yoga, du Zazen, de l'aïkido et autres arts martiaux, du Taïchi, des médecines intégratives, de l'écologie, des sciences naturelles, ou les nombreux végétariens, PRATIQUAIENT SINCÈREMENT, FONCIÈREMENT, ils deviendraient ou convergeraient TOUS dans la pratique macrobiotique !
 
Allez, un peu d'allant, et venez comme moi, visiter ces mondes magnifiques et inédits (pour chacun) : la plante macrobiotique et magique d'Al Addine.

Dans ce deuxième monde, la sapience des SENS est vécue au travers des perceptions sensitives ou somesthésiques.
L'énergie passe par les flux sensitifs pour délivrer un monde où la joie ne peut plus s'éteindre et le progrès en soi se développer.
Un nouveau monde plus vaste et plus libre, compréhensible, romantique et sensuel pénètre en soi.

C'est la recherche des états
psychogènes ou psychosensoriels en toutes circonstances. Ils procure un élan presque sans effort, sans bouleversement, et une meilleure facilité de vie et de progrès vers ces HORIZONS lointains mais si proches dans la champ énergétique de la Conscience...

Manger du riz ou une pomme n'est plus un produit qui procure une "décharge mécanique" ou un "impact étranger dans le corps" (jugement mécanique) par sa texture et son "liquide", la sensation du goût, de l'odorat, de la vision,... Cela va plus loin, on déguste le Riz dans sa forme originelle ; il procure dans cette consommation psychosensorielle : sa charge énergétique, sa valeur essentielle, son histoire, son lien à d'autres formes de sa famille ou même à des fonctions non végétales, ...

L'Aventure commence... un peu d’effort, vous y êtes !


Une précision : La femme et l'homme voyageur dans cette dimension est instantanément reconnaissable par tout autre aventurier qui vit au-delà de celle-ci.


Dans cette dimension, passé un temps, chacun part à la recherche des facultés plus subtiles : "psycho-affectives" ou "sentimentales" qui



 appartiennent à la troisième étape ou troisième état de la Conscience Vraie.



La 3ème dimension ou l'amour affectif

Ce Monde est celui du sentiment.
Celui de l'aperception sensible en soi des phénomènes et du vrai sentiment de soi.
Celui où l'intuition affective comme étant une réalité logique et concret de la Vie, et de la vie quotidienne.
Les événements , les personnes, les objets, les aliments, sont à la fois des perceptions sensibles (tangibles) mais aussi des intentions psychologiques (passionnées).

Manger devient un acte affectif, on aime la nourriture agréable ; gouter la volupté d'une belle Madeleine. Celle du souvenir de notre mère, une alimentation maternelle-infantile. Voilà la "Madeleine de Proust" (L'amour inavoué sensuel par sa mère).
Tout Aliment devient à la fois sensuel et initiateur d’Éros.
Mais plus on progresse plus il est poussé jusqu'à devenir un "Aliment embryologique" (vie fœtal).  
 
Cette dimension s'ouvre sur le sentiment de soi et des liens affectifs avec la Nature sous toutes ses formes (La Mère ; la Terre ; la Matrice ;
la Femme égérie ; le masculin vertueux; ...).
La Nature n'est pas ici "l'herbe verte" ou l'écologie vernie, elle exprime la Vie sous toutes ses formes.

C'est aussi la recherche,
la conquête de la Liberté personnelle et celle du Moi.

La psychologie montre son vrai visage ; elle habite "l'âme" des citoyens de cette dimension. Être ici c'est être psychologue, au vrai sens du terme.

Qu'est-ce que la psychologie humaine réellement ?
La femme et l'homme ne sont pas seulement un appareil physique ou sensoriel. Des corps qui parlent, qui cogitent ou qui réagissent avec leur seuls sens !
Ils ne sont pas une machine à vivre et soumise à une société formatée ou structurelle qui dicte ses directives ou ses "façonnages".

Non, ces citoyens du monde du "Sentiment" vivent le quotidien dans le "fait d'être conscient" graduellement de leur vie et de la VIE. Ils portent donc leur attention maximum afin de rassembler l'optimum de l'état de conscience de tout événement ICI, dans l'instant présent !
Ils voient aussi une bonne part des actes non-conscients perceptibles par leur "Œil psychologique" des "Personnages" qu'ils rencontrent.

La Femme possède un avantage indéniable dans ce monde.

Peu de femmes et d'hommes atteignent cette dimension dans l'histoire de l'humanité.
Car chaque avancée dans la dimension suivante, réduit,
dans une logique dialectique, le nombre de citoyens ou Autochtones.

Ces habitants y sont, et sont "entendus", "vus", assimilés, comme des clandestins ou des "étrangers" au sein des époques qu'ils traversent.
Comme celle dans laquelle nous vivons aujourd'hui, ils sont comme des "géants invisibles" ou des "Mutants" qui doivent cacher leur comportement naturel et leur état d'esprit.

Mais quelques uns, par un sacrifice d'exception et une contingence spécifique, peuvent être très connus et reconnus comme Mohandas GANDHI.

En effet, une époque est donnée ou est structurée selon ses propres critères ou références de reconnaissance de la valeur ou du Jugement des individus.
Dans le monde d'aujourd'hui nous sommes dans une régression très basse de ce jugement primaire (bottom) et les conditions sont encore plus drastiques.
Même les leaders de ce monde sont incroyablement asthénique, maladif, et de très bas jugement... à tel point qu'ils sont visibles à la plupart dans leur conduite dégénérée...

Toutes les dimensions supérieures (de la 2ème à la 7ème) par rapport à la première dimension sont dans un décalage avec une amplitude ou un écart impressionnant et presque fantasmatique à notre époque. Ce qui n'est pas le cas à toutes les époques comme au 18ème S. mieux harmonisé.
Nous vivons actuellement dans un monde atomisé qui a marqué un tel écart équivalent à plusieurs siècles depuis seulement 50 ans ! En 50-70 ans, il y aurait un écart de valeur humaine de plusieurs siècles... Un saut dans la mauvaise direction.

Il m'arrive de regarder la TV et ce que je vois des feuilletons comme des émissions d'animations tient plus de l'aliénation que du divertissement. On pourrait penser que tout ceci est prémédité, organisé, administré, tramé, dans l'intention de rendre l'esprit de la plupart des auditeurs, crétin ou même dément.
Les informations radio ou TV et leurs journalistes méprisent le moindre sens de responsabilité et plongent dans une inconscience totale. Ils n'ont aucune intelligence, une débilité cachée derrière du mascara.

Ce qu'ils disent est systématiquement faux ou hypertrophié. Des perroquets répétiteurs de "n'importe quoi" !
A les voir : des machines bien maquillées à liquider des données toxiques (femmes et hommes).
Et pire, je vois que la majeure partie des gens, et presque tous, même des auditeurs "cultivés", ayant fait les "grandes écoles", ayant des capacités "hautement intellectuelles ou sociales", gobent ces informations polluées.

L'esprit humain est incroyable et fascinant !

Aucune civilisation de masse - soit la majorité pleine de la population -
restée sur notre planète, n'a atteint à ce jour cette dimension.

Les vrais habitants de cette dimension sont à la recherche du mystère de la Vie mentale, de la mémoire intrinsèque de l'Homme qui est la prochaine dimension dite "Intellectuelle".




La 4ème dimension : le monde Mental


Elle est appelée Jugement intellectuel par G. OHSAWA - ici, la maturité au monde mental est pleinement atteinte.
Mais ce concept "d'intellectuel" est souvent mal compris et trompeur aujourd'hui.

Ce concept d'"Intellect" (intellection) contient un double sens.

. Le sens réduit YIN - sensoriel et cognitif. Qui ne fait que stocker et traiter de l'information.
Il est très répandu dans une société dite savante, médiatique, technologique, comme actuel.
C'est celui qui a une culture acquise à "l'école standard" ou celui qui a accumulé des schémas qui ont de la valeur dans une société. Il sait les manipuler pour exercer une technique réduite ou flatter l'esprit, celui de la raison.
Il appartient au jugement conceptuel dans la dimension primaire.
Einstein ; Maxwell ; Planck ; Archimède ; Ampère ; Newton ; Laplace ; Turing ; ... 

. Le sens Holiste YANG (qui considère l'ensemble vivant et non une partie).
C'est là notre Jugement intellectuel du Principe Unique.
C'est un état spirituel, non dualiste. C’est le premier stade vraiment spirituel depuis le parcours de l'étape primaire.
Il est celui qui a su développé une représentation du monde RÉELLE, moniste, à partir d'un méthode qui a engagé toute sa personne, sa maitrise de vie, son Moi, son énergie Corps-Esprit.
Il a acquis une vraie maturité psychologique qui lui ouvre l'univers MENTAL, c'est celui de la VIE Naturelle et Holiste dans toute son étendue.

Cette pleine acquisition du Jugement Intellectuel ne s'est pas faite par les livres ou l'apprentissage par la raison !
Tout n'est pas centré dans le cerveau qui n'est qu'une part du Mental. Le corps biophysiologique est lui-même qu'une partie du CORPS MENTAL.
Et même le Corps "électrobiochimique" (la "Force vitale" des hygiénistes) n'est qu'une partie du Corps Mental.

Le monde Mental est plus un univers de la vie psychique que celui de la réflexion raisonnante ou d'un centre d'analyse dite logique.
Le Mental ici "travaille" avec une pensée dialectique, c'est à dire paradoxale.

Comment ça marche ?
Les mots sont faibles mais je vais m'en approcher...
On peut dire que : L'intuition qui vient du Corps (et pas seulement le cerveau et les réseaux neuronaux) ouvre une inspiration intelligente, sur un problème, une énigme du Monde ou une vision active. Tout passe par le Corps "parfait" qui n'est pas seulement "le physique" - vous l'avez compris - mais le corps métaphysique ou dit "énergétique".
Le Mental pense d'abord de l’intérieur puis il envisage les facteurs logiques, réflexifs, d'observations, spéculatifs, analytiques, déductifs, ... S'il sont utiles dans la circonstance.

Ce n'est donc pas le Jugement d'une réflexion ou d'un raisonnement au sens des technosciences comme on le voit chez les "académiciens" décorés, les "têtes bien faites des grandes écoles" ou celui du professeur tournesol.
Ce n'est pas l'Homme qui a eu une accumulation de schémas ou de savoirs. Ce n'est pas non plus celui qui "réfléchit vite" et "complexe" comme s'il maitrisait toutes les pensées complexes.

Pour le dire simplement ce n'est pas le "Matheux" ou le "Polytechnicien" qui saurait résoudre des problèmes compliqués et qui "Fait" beaucoup et beaucoup d'équations ou de formules pour enfin trouver une solution ou une "trouvaille" qui ne sert à rien ; sauf à flatter un cercle restreint et surtout lui-même.
 
Le Jugement intellectuel est un état d'esprit Holiste et lié à Tout son entourage.
Il n'y a plus sujet et objet.
La capacité concrète dite intellectuelle est la part tangible du monde MENTAL qui fonde l'essence de vivre dans cette dimension.

Le MENTAL est comme le point d'assemblage pour gouverner ou présider l'organisation de la VIE dans sa forme énergique.

Donc ce Jugement n'est pas entendu comme "intellectuel" au sens commun du terme comme tout ce qui passerait par un cerveau logique et dénué de sentiments ou de sens intuitif.
Il faut entendre cette dimension comme la mentalisation de tous les phénomènes de la VIE dans un champ au-delà de la pensée normative des savants formalistes ou de la société des "habitus" dans un cadre empreint ou fermé.

Pour le dire simplement, la Femme ou l'Homme de cette dimension ont dorénavant une perception vivante et investie en soi non pas seulement des phénomènes visibles mais aussi des "choses" dites non perceptibles.
Ils ressentent et vivent leur pleine responsabilité et "humanité psychique", c'est à dire leurs liens Humains, à toutes les "fragrances", les émanations, de formes, de contingences, de phénomènes, d'occurrences, de perspectives, qui font le JEU dans les mondes visibles (sensoriels) comme des mondes inapparents (Psychiques).
C'est la vraie Vie mental symbiotique, enracinée dans le corps, en soi, et qui va s’étendre, dans l'entourage, dans l'environnement, dans la Nature Infinie....

Le MENTAL est donc mature, il fait la synthèse du "Corps-Esprit".
Dans cette dimension que l'on peut qualifier de haute et spirituelle, la vie du corps biologique n'est qu'une "organisation mentale sensorielle".
Mais ce corps reste précieux, sa physiologie est un diamant tandis qu'il n'est qu'une projection YANG par certains processus du Corps Mental destinés à des tâches précises.

Une quantité d'énergie est ainsi mobilisée dans un lieu du Moi pour constituer le corps humain, c'est à dire l'organisme biophysique.
Cette phrase est importante : le corps est précieux, il n'est jamais ignoré ou trivial ! Mais il devient un vecteur assermenté et fiable du Moi.
Il est un allié très associatif et capable (capacité) mais il n'est qu'une construction énergétique du Moi.
Ce Moi qui est un autre synonyme du "Corps mental".

Cette porte ouvre à la conscience de soi et à la découverte des différents corps qu'anime le Moi.
Tout est lié dans l'univers mental : les Hommes ; les animaux ; les végétaux ; tous les phénomènes où qu'ils soient, quels qu'ils soient ...

Une "Entité", avec une cervelle sans nerfs, sans constitution YANG, sans experience préalable des sens éprouvés et des émotions induites, sera balayée ou pulvérisée à ce niveau. 

La Science YANG (vraie !) est ici à son apogée : découvrir les explications des phénomènes de la Nature dans leur sens inhérents et non pas formels ou partiels comme le fait la "mécanique scientiste" YIN (dimension mécanique ou sensorielle ) !

Si vous êtes dans cette dimension, à chaque moment propice, vous vivez la réalité sociale Yang et une forme de réalité non ordinaire YIN qui fait de vous un clandestin...
Vous êtes extrêmement visible et ressenti comme tel inconsciemment par les autres mais une part de vous - ou parfois la totalité -  bascule ou plonge dans un monde furtif, thaumaturgique.
Un déplacement dans un monde de rêve... insoupçonné jusqu'ici.
 


Les citoyens de cette dimension, deviennent des voyageurs impétueux YANG ; ils partent à la recherche
des secrets de la Vie énergétique, de sa source YIN ; ils veulent atteindre la vision et la perception vivante de la matrice cosmique de toutes les manifestations naturelles. Le temps compte mais il est YANG.




La 5ème dimension : le monde Sociétal


C'est le monde de l'amour social et de l'Histoire des formes organisées.
C'est l'Homme social, conforme aux lois et aux règles morales; il est joyeux, communicant, convivial, égalitaire et magnanime...
Le "Bon vivant" au sein de toutes sociétés et toutes cultures.

Dans le conformisme sociétal.

Le citoyen de cette dimension est le travailleur de la faculté éthique dans un monde organisé.
L'Homme dans une relation dialectique au sein d'un monde évolué c'est à dire dans sa contingence associative ou dans ses rapports sociaux humains.
Ce monde est un jeu amusant : le théâtre d'une grande parodie en pleine nature où chacun met sa vie en jeu dans un pari de "Vie et de mort"...
Ce n'est pas une vision ou un état d'esprit cynique ou immoral.

C'est le Monde réel vu par un conformiste métaphysicien !

Mais dans le Jugement de fond.
Cest la découverte sublime de la véritable origine de la nature humaine et des émanations ou des incarnations de tous les êtres vivants ou formes vivantes.
La révélation claire de leurs destins, du parcours de la vie à la mort et de "l'au-delà" dans le monde des "symposiums" (assemblées) spirituels.
La notion Karmatique et du cycle des vies et des morts est le cœur de principe d'existence de l'Homme habitant cette dimension.
La réalité de la destinée entre en jeu hors de l'espace-Temps... Le Monde d'"Atman". 

L'Homme en lui-même est fondu ou assimilé au sein d'une civilisation ou d'un groupe organisé qui invente et produit des prérogatives et des lois.
Le citoyen de ce monde est conformiste mais sa "seconde nature" (son Être Psychique) fait de lui un missionnaire de la condition humaine, un développeur de la Conscience de ses semblables.

Le travers dangereux est de "travailler le monde" ou de "vouloir le plier", sous le filtre de l’intérêt politique ou du machiavélisme, la fonction du destin (l'ondulation irrémédiable du Dharma) par son "pouvoir personnel" acquis.     

L'humeur spirituelle joyeuse domine l'Homme habitant ce monde. Son humeur joyeuse distribue son amour social.
Ce monde est VÉCU, à partir et dans, le champ énergétique des êtres Vivants - des Dieux - des Hommes-sorciers - des Formes sensibles - des "Matières magiques".

L’étymologie ancienne d'"État d'esprit psychique" est une bonne définition de la réalité vécue dans cette dimension.
L'EMC (déplacer les sens ou les zones de la Conscience) est une "Seconde nature" qui trouve son utilité dans le développement de nouveaux liens sympathiques à d'autres êtres et la synergie avec les mondes non visibles.

.... Processus originaires de la Vie Psychique ou énergétique.
... L’Histoire authentique de la société des Hommes.
... La Mémoire Mythologique ou Immémoriale.



Les autres dimensions


La sixième (préparatrice) et la septième (synthétique) sont des champs hors de ce monde relatif, factuel, sociétal.

L'énergie substantielle ou polarisée est devenue dans
dans cette 6ème, une énergie spirituelle... qui transcende, la matière, la pensée, la Vie de toutes formes vivantes. 
L'alchimie vraie appartient à cette dimension.
Elle transmute toute matière qui se substantifie en un processus de pensée ou principe idéologique (au sens d'utopie universelle).
Et toute matière est organisée comme un processus psychique, surnaturel, symbolique.
Idéologie veut dire ici : l'Idée qui se met en ordre de mouvement au delà du temps et de l'espace, puis qui vient produire des phénomènes dans tous les registres du Monde temporel.
Idée fait toute matière.

La diététique du jeûne est le principe de nutrition de ce jugement.

La septième n'est pas une dimension en soi mais la synthèse ou le centre "d'assemblage" harmonieux de toutes les formes de Jugements des six précédentes.
Une "Lumière blanche" fait la synthèse de toutes les couleurs graduées de la première à la sixième.
La transmutation spirituelle est le "régime" nutritionnel de la Conscience suprême.
Et pour reprendre le précepte ou le "Soûtra" de Georges OHSAWA, cette dimension incarne :
Le Bonheur Éternel ;
La Liberté Infinie ;
La Justice Absolue.
(Voir attentivement le modèle de l'Ordre de l'Univers plus loin).



Toutes ces dimensions
constituent chacune un MONDE en soi, réel, efficient. Avec un mode de penser et d'agir différents. Une culture différente. Et surtout un corps biologique et métabiologique différent tandis que la forme physique reste évidemment humaine - anthropomorphique.

Elles
sont imbriquées les unes aux autres comme le sont les couches archéologiques indépendantes mais il existe des canaux concomitants... C'est pourquoi quiconque peut "jouer" ou se faire-valoir dans une de celle-ci dans la feinte ou le faux-semblant et prétendre en être un habitant à part entière.

J'ai cité certains exemples ci-dessus : A. Einstein ou S. Freud n'étaient pas dans la dimension du jugement mental mais primaire (et l'on peut être un génie chez les crétins) ; Mao n'était pas dans le jugement sociétal mais à la première étape (un tyran impérieux); Proust n'était pas dans la dimension sentimentale mais primaire (il n'a jamais voulu quitter le sein de sa mère) ; les philosophes tel que Kant, Sartre, Heidegger, Lévinas, Aron, Bachelard,... n'étaient pas dans la dimension idéologique ou philosophique, mais simplement comme la plupart des gens au stade primaire (c'est leur capacité cognitive et leur éducation culturelle qui trompent le néophyte); les nombreux saints de l'église, canonisés ou béatifiés, ne sont pas non plus dans la sixième dimension idéologique mais nommés par une bulle administrative (voyez l'histoire et les nombreux massacres et injustices décrits et révélés depuis deux mille ans par nombre d'auteurs à maintes reprises) ; excepté Jésus le Nazaréen et certains de ses disciples (il a été infirmé et son Principe philosophique détourné à des fins politiques, corrompues, primaires).
Il n'est pas nécessaire d’accéder à la Conscience Suprême pour être clairvoyant de "qui est quoi" ou à quelle réalité spirituelle appartient celui qui le prétend .... Il vous faut néanmoins avoir déjà franchi quelques dimensions.

Il faut ici préciser une faveur de la Nature ou une forme d'exception instantanée.
L'accès à toutes ces dimensions, y compris la septième (!), est possible à quiconque pendant un "instant" ou plusieurs "instants" dans sa vie, sans effort, par une "fenêtre furtive" ou un "point atemporel" suite à un EMC ou un "accident", cela
est tout à fait réalisable.
Mais ce ne sera juste qu'un instant, une espace éphémère, une brièveté mystique ou inspirée.
Certains ont la force d'en rapporter, une œuvre, une invention, une vocation ou un espoir pour la continuité de la Vie.
Ils pourraient alors se lancer pour en devenir des habitants à part entière d'une de ces dimensions. Le font-ils ?

En général, chacun y va de son "outil", de sa technique ou de sa croyance, dans ce vaste champ de femmes et d'hommes partant, tous sans exception, consciemment ou in
consciemment, à la conquête de la révélation de la CONSCIENCE...

D'autres font le choix de se mettre au travail, de chercher en premier lieu une méthode, et de commencer par le commencement, de grimper ou dévoiler cette spirale de la VRAIE VIE.
Il s'engage sincèrement ou passionnément au déploiement du Jugement, à l'amplification de leur champ de Conscience à partir d'un nettoyage de leur corps et de la croissance de la capacité de leur Moi.


La clef de voûte (le secret) de cette Grande Histoire des Hommes à la conquête du Bonheur éternel ou de la Liberté infinie se trouve dans la METHODE !

Le jugement de la première étape reste la pierre de soubassement, la première épreuve à la portée de tous. C'est aussi le moteur physique, la source qu'il faut réguler et maitriser, pour continuer à potentialiser notre vie quotidienne et alimenter notre vie paradoxale, et approfondir les 7 états de la Conscience Absolue.
C'est là son immense avantage !


Un livre qui développe ces 7 dimensions est en cours de réalisation.

***

LA CONSCIENCE


Dans notre monde, aujourd'hui comme hier, dans toutes formes d'Univers (Multivers), TOUT EST CONSCIENCE !



"YIN et YANG sont les deux pôles qui entrent en jeu quand l'EXPANSION INFINIE se manifeste au point de bifurcation." (1er théorème du fonctionnement relatif du Principe Unique, G. OHSAWA).
Ces deux pôles jumeaux, par la CONSCIENCE Infinie, sont les générateurs de l’ÉNERGIE PURE ( et pas le contraire).
En se polarisant - toujours dans l'incarnation active des pôles YIN-YANG, cette Énergie Pure produit à son tour toutes les formes de multivers.
Chaque univers est ainsi doté de sa propre Conscience, il va produire la biodiversité inorganique et organique... tous les êtres animés et les "choses".

La CONSCIENCE INFINIE se distribue dans une graduation de consciences subalternes. Celles-ci se créent ainsi dans une chaîne qui anime les mondes et les êtres selon des degrés.



En d'autres termes, cette Énergie absolue, PURE, à son tour, produit tous les phénomènes pluriels dont ceux de la réalité fictive. Celle-ci, que nous représentons, symbolisons, mettons en scène, assimilons, depuis notre naissance, par les éducations parentale, scolaire, sociale et cultuelle, comme le seul monde réel.
Alors que ce n'est qu'un point de fixation infinitésimal !

Toute notre Conscience est focalisée par nos systèmes sensoriels, émotionnels et raisonnants, qui nous illustrent ou nous sculptent un monde fictif, solide et positif mais réellement fictif.
Un monde fictif que nous pouvons toucher ou manger, quelle magie nous produisons sans le savoir !

Ce sont les dimensions des Jugements, sensoriel (sensorimoteur),
sentimental (neuro-affectif) et raisonnant (la logique cognitive), qui déforment le RÉEL et provoquent des anamorphoses (déformations des flux d'images) de notre perception de l'Univers.



Comment faire ? Quelle méthode ?

Par quelle méthode (comme le discourait Descartes) la CONSCIENCE peut être développée ou découverte progressivement ?

Aujourd'hui même des milliers d'Hommes et de Femmes sensés et avisés sont en recherche de la meilleure méthode !
(Il faudrait ici tout un chapitre pour en faire le récit et la démonstration, il sera l'un des chapitres dans ce prochain livre sur le "JUGEMENT"; voir plus bas)


Réponse.
Adopter notre Pyramide nutritionnelle et notre méditation dialectique selon le COMPAS YIN-YANG.

Savoir d'abord bien nourrir son corps physiologique selon un équilibre YIN-YANG est la base énergétique qui sera toujours préservée quel que soit le degré de conscience !
Voir plus bas dans ce blog.

Chaque étape est indispensable et incontournable.
Chacune doit être réalisée avec complétude avant de passer à la prochaine.

La 1ère.
D'abord acquérir une vraie santé définitive : c’est notre passeport définitif et soutenable !
Il faut l'avoir sur soi à chaque instant... Un diplôme reconductible évalué par un instrument un trillons de fois plus précis et impartial qu'un IRM-Scanner, par l'Ordre de la Nature !
La physiologie saine du corps est la base incontournable !
Cette étape de la "Physiologie saine" au quotidien est incontournable, inévitable.C'est pourquoi beaucoup de "chercheurs de vérités" stagnent dans leur évolution sans comprendre pourquoi il "n'avance pas". Et malgré leur méthode dite infaillible, ou leur pratique régulière et puissante, ou même ceux qui ont une pratique de leur "macrobiotisme" depuis de longues années.

Le progrès dans la salubrité physiologique, dans "l'état sain du corps biologique"
, enclenche systématiquement l'éclairement progressif du Mental. Le dévoilement de la Conscience.
Au départ, l'inverse ne se fait pas ! Le "mécanisme" n'existe pas.



La 2ème.
Puis redécouvrir les arcanes de votre Moi et de l'autre semblable.
C'est la Conscience à la fois de votre existence actuelle et de votre histoire personnelle : QUE SUIS-JE ?
Que fais-je selon moi-même - mon contrat spirituel - dans cette VIE !
(Le "Qui suis-je" viendra après). 
Cette ÉTAPE, donc cet état de conscience, est à la fois
requise et indispensable.


La 3ème.
Puis la
Vue et l'Acte authentiques de tous les phénomènes énergétiques de notre Univers d'après le COMPAS YIN-YANG.
"Voir" la source de toute polarisation qui génère l’Énergie Absolue.

Fin.
7ème dimension du Jugement. Atteindre la Liberté absolue et la Conscience Réelle qui transcende tous les phénomènes, formes, incarnations, Univers ,...


****

Le Moi (qui n'est pas l'égo, l’égoïsme !) est la porte incorruptible et vitale - le passage du col resserré du sablier - par laquelle la Liberté s’affranchit et la Conscience du Moi (le Jugement Conscient) découvre enfin l’existence du MONDE RÉEL !
La Conscience absolue et les Multivers du PRINCIPE UNIQUE.


Livre à paraître : "Le développement des sept dimensions du Jugement"
                               Une instruction progressive et actuelle des sept états de la Conscience.




****




Aucun commentaire: