vendredi, juin 30, 2017



BUT HOW DO WE KNOW
IF A THERAPIST IS TRAINED,
COMPETENT
?


SE SOIGNER ?
AVEC QUEL THÉRAPEUTE ?

Article en français plus bas
Rédigé en 2014
Complété en français le 30 Juin 2017


If you are a beginner, if you have founded apprehensions, if you have "lost your way", if you have been badly or misstrained, use common sense and these Tree advices.
You must observe the therapist.

You feel like he or her being a healthy person above all, it's your natural impression.


Forget his or her status or renamed, and observe simply and quietly these three signs.

Here are 3 basic signs simple to observe that never deceive (others exist but too complex for anyone without a profound experience).






THREE basic SIGNS


1. THE BODY.
He or she should never be fat or have a deformed body, especially the abdomen as the waist circumference, an even slight double chin, or “fat of the face” (fleshy, swollen, puffy).


2. THE FACE, THE VOICE.
His or her face should never be yellow (bilious, lemon, yellowish), red congested (bloody, tomato, burgundy) or livid white, floury or as plaster; he or she should never have exhorted eyes.

And especially if he or she is whole white haired ! (certain cunning colour their hair).

And more specially concerning the women (therapist), run away if she has a birth of beard, mustache and if her voice is hoarse or engraves (dire).
Concerning the men with a scraggy voice or a completely bald head, or even partially (hairless from all the front and all the top of the head).


3. THE MEETING.
He or she listens attentively to you; and if he or she recommends, his word must be clear, relevant and easy to understand for YOU.



These three signs apply whether it is a man or a woman.
If one of these three signs make defect or if you notice the first one or the second or that the third does not correspond never accept his advances, his “counseling” or "advice" and leave.






The japanese pumpkin (left of photo), introduced in Japan from China and arrived in France by the leadership of G. OHSAWA. It is rich in unsaturated fats and carotene. Never remove the skin for cooking. Its sweet chestnut taste and its soft flesh are a remarkable "neutralizing" and "healer" of diabetic addiction.


***

SOME RULES OF LIFE (PATTERNS LIVING)


I started in my youth, alone and very ill, physically and mentally, I read and re-read (for hours, for days, for years …).
I was very invalid for reading and rather ballot in my understandings.

I fetched by myself all the information and useful scalable practicing to at least get out of my slump in first. In a second step, I had to then to hope recover my health. This was done after several years.
Then to understand my human condition, the existential problems, to observe the aspects of my self; which allowed me to discover systematically and naturally those of others. While never ceasing to improve and develop my knowledge in the food and macrobiotic science. The answers to my questions proved almost by magic, without apparent effort. In a natural and productive order in my ascent ...
And on this path of research, I realized that the more one progress the easier it was to move on and move forward even faster. A real gradual reward ! I Also understood that leapfrog or want to outdo was a very bad plan or purpose.
No one ever trained me. I am, as they say : a Self-made man.
Therefore, if you ALREADY read these lines, I'm sure you'll get better and faster than me ...


The mean pattern
Reading by piece and several times the "ZEN MACROBIOTIQUE" ("LE ZEN MACROBIOTIQUE") in french (if you can) and books that are given in this blog or the truly original books of the Founder of the Macrobiotics, Professor Georges OHSAWA, at Librairie Philosophique
(Philosophic Library) J. VRIN, 6 place de la Sorbonne, Paris 75005, France.
Or go to
J. VRIN's Website, or search for it in Google, and in the website type "G. OHSAWA" in the search box.



Be persistent, constant


At each day his sentence and success, you exercise every day, your attention is on all what you consume: "What goes through your mouth."

Your subconscious memory works, she understood what you want, she's incredibly talented and experienced, but you must give her REPEAT on your demand and above all she asks for TIME.
Do never leave your negative or anxious MOOD take over, it grows to passivity and melancholy. Do not get caught in its nets and above all try to observe its source; this act is an accelerator of progress. But if you can't, that's not the main thing: eat well every day is the key!

Do not hurry


I often used to read only a few lines a day to understand their meaning. This "ZEN" has not been written hastily, it is not a novel, it is not that of a scientist eager for glory, it is not an esoteric-like text, it is not a deliberately abstruse text, this is not a book about healthy eating just for longevity, there is in him an experience of global humanity and historical philosophy.

Even today, my experience of several decades and also in different worlds (I could tell of many lives ...), I still make discoveries in this book and in others of Prof. Georges OHSAWA.
If you do not understand a passage, do not to be discouraged, do not be stubborn, continue and go on to those which seem understandable. Each page has several depth degrees, or several dimensions. Every chapter has its SENSE !
All models, diagrams, tables or awards are all concentrates of KNOWLEDGE that you will understand, clarify and implement, at the same time of your progresses 'sensitive' then "Perceptive" of your BODY (its psychobiology and its metabiology).
The deep understanding of the SENS of these books is intimately entangled with your progress in your health and with your energetic perception of the BODY.
"UNDERSTANDING" AND "BODY" are SYNERGISTIC, INDISSOCIABLE !

Practicing the balance of YIN-YANG principle will become for you increasingly easy, expert and natural, if you do not leave one of the 5 (five) menus (among the top ten) given in the ZEN; or from No. 7 to No. 3 included (page 59, in the 1986 edition).


Never doubt before having experienced


I did not know what that word meant when I started. I had made the denial. It means that you try things you read, you tune or you understand. Although if it is a small piece of recipe or of understanding, try it !

You will know if the author is telling the truth or if it's a forger or a plagiarist. One never loses his time and energy to experiment a theory or practice, even if the result is negative.
It is then necessary to PRACTICE by YOURSELF. It is not difficult as long as you start with the simplest things.
You will make mistakes, as all trials in life ... What is blameworthy is to repeat them.
Avoid repeating several times. TOO many times!
Let's copy our young Wild Animals Brothers, with their wonderful instinct, what matters in their learning and in their existential duration is to never REPEAT errors, faults.



Do not lie to yourself, be honest with yourself

See the chapter "JUSTICE" (later in this blog).

Finally, for those who want to go further, I will open some lectures and discussions soon (I have no date yet).


Dr M. DEYNE.






*****************************

SE SOIGNER ?
AVEC QUEL THÉRAPEUTE ?



Si vous êtes affecté par une maladie ou un de vos proches, vous pouvez vous référer au livre "LE ZEN MACROBIOTIQUE", Édition VRIN, dans lequel toutes directives vous seront données.





1. Premier acte

Il va de soi que la première intention est de supprimer trois éléments toxiques au sens général de la médecine naturelle.


1. Les sucres (Sugars)

Toutes formes de sucres soit ajoutés par vous-même soit mis dans des aliments préparés, fabriqués ou cuisinés.
Il faut surtout se défaire (ou se détacher) de l'addiction au sucre.

Nous avons tous, dans toutes les cultures, été conditionné par l'apport et l'excès de sucre par notre gentille "mamaman", par la société mercantile, par les faux docteurs, et à tous les "coins de tables" ou "de rues".
On arrive à casser cette addiction toxique par des aliments substitutifs naturels (voir plus haut, ex. le potimarron).
Mais ce sont surtout des comportements, des progrès, échelonnés, graduels, qui permettent de s'en affranchir définitivement.

L'addiction aux sucres
est une des deux "maladies alimentaires"  les plus difficiles à neutraliser et à "guérir".
La première est celle des quantités.


Nous mangeons beaucoup trop. Et cela m'arrive aussi à moi de temps en temps, à mon niveau, malgré ma longue pratique.
Cela amène à comprendre que MANGER n'est pas une affaire de simple besoin calorico-protéique et de principe de plaisir.
Bien plus que la sexualité, MANGER est un processus qui remonte à notre vie inconsciente et relié aux fonctions profondes de l'esprit : le Moi spirituel.

Enfin, les fruits ne sont pas recommandés pour l'Homme sain, végétarien ou macrobiotique.


Voilà une notion difficile à saisir et très controversée !
Elle ne veut pas dire qu'il ne faut jamais en manger.
Elle informe et enseigne que les fruits ne doivent pas entrer dans un régime journalier ou même hebdomadaire.

Je développerai plus tard mais il faut savoir que les fruits sont très éloignés dans l’Échelle alimentaire humaine, dans son principe d’évolution spirituelle pour toute Femme et Homme ....
Ceux qui prônent de manger des fruits soit mentent à leurs auditeurs soit encouragent une régression à l’état de l'espèce du singe ...
Celui-ci était d'ailleurs un grand carnivore et même un redoutable cannibale !

Les diabétiques, les obèses, les anémiés, les leucémiques, les "inflammés", ..., les "malades du sucre", en savent quelque chose, inconsciemment.
Ce que l'on appelle l'Inconscient (le "Pas-encore-Conscient") est la part invisible de notre CONSCIENCE qui n’est pas encore éveillée. Mais Elle est efficiente, Réelle, à TOUT INSTANT !


2. Les laitages (dairies, milk products)

Voir le texte "G. OHSAWA anniversaire 18 octobre
2016".

Les laitages étaient à l'origine un moyen de parer les famines graves ou durables. C'était un palliatif de la faim et de la survie.
Tout comme boire le sang de l'animal domestiqué ou chassé, en préservant la vie de celui-ci.


Mais, avec le temps et la peur, les laitages sont devenus une exploitation du lait animal qui s'est développée dans un but uniquement commercial.
Il n'apportent rien à la Femme et l'Homme malades ou sains.
Ce sont des gadgets consommatoires.

Ce sont d'excellents produits inflammatoires à l'origine de nombreuses pathologies comme, les hypercholestérolémies, les maladies cardiovasculaires, les syndromes intestinaux, les cancers, ....
Remarquables dans l’implication et le développement de la plupart des maladies de la Femme; voir le texte "Les six facteurs de l'aliment YIN-YANG".


3. Les produits animaux (animal products)
Celui qui tue et mange l'animal - son jeune Frère - dans un comportement consommatoire mécanique, par goinfrerie, par plaisir, par croyance scientiste, ou par peur, sera à son tour exploité puis tué et dévoré par l'Autre.
C'est une Loi fondamentale de l’Ordre de l'Univers.

Elle s’applique avec une incroyable régularité et impartialité, vous serez condamné soit aux pathologies soit aux souffrances sociétales. Et aux deux !

Au-delà des conséquences hygiéniques ou physiopathologiques, depuis mon expérience de dizaines d'années, j'ai vu, observé, expérimenté, contemplé, cette Loi karmatique ou systémique de façon certaine et irrémédiable !
Dans certains cas, c'était tellement flagrant que même un sot pouvait s'en apercevoir !
Le cas de la maladie d’Alzheimer est irrécusable.
Un "mal" étrangement ressemblant à cette maladie neurodégénérative est celui de la maladie du Kuru chez les indigènes mangeurs de leurs semblables....

Pour plus de précision : voir texte "Manuel de survie dans ce monde transitionnel" et
"Les six facteurs de l'aliment YIN-YANG".

En conclusion
Ces trois éléments son toxiques pour l'Homme qui veut conquérir sa Liberté Réelle et acquérir la Conscience omnisciente et omnipotente.
Accessible à tout Homme quelle que soit sa condition humaine.

Et sans régime adapté de BASE puis expérimenté à vous, et suivi jour après jour, il ne peut y avoir d'amorce de guérison puis de retour à la SANTÉ.


2. Deuxième acte


Tout en ne lâchant jamais ce livre, le Zen Macrobiotique
, vous pouvez demander conseil à des thérapeutes exercés  mais de nos jours ils sont rares...


Mais comment savoir si un  thérapeute est exercé, compétent ?
Si vous êtes débutant, que vous avez des appréhensions fondées, que vous avez été mal formé ou mal informé, ou que avez "perdu votre chemin", il faut utiliser le bon sens.
Il vous faut observer le thérapeute !

Il doit être avant tout bien portant, c'est à dire sain.
Un Homme ou une Femme qui maitrise l'alimentation Macrobiotique (ou même naturelle ou végétarienne) dans ce monde actuel et ses impacts psychologiques, est "systémiquement" SAIN !

On pourrait dire qu'il dégage une impression de "netteté du corps" ou de "vitalité transmissible".

Perceptible par n’importe quelle personne, même néophyte, ou même tout animal sauvage ou en bonne santé !
 
Voici 3 conditions de l'exercice thérapeutique (de celui qui soigne) puis les trois signes de base qui ne trompent jamais et très simples à observer - d'autres existent mais trop complexes pour toute personne sans profonde expérience.


D'abord trois conditions cliniques


Première
condition
Un vrai thérapeute Macrobiotique (ou naturothérapeute) a au moins dix ans (10 ans) de pratique réelle et sérieuse sur lui-même avant de commencer l'exercice de la thérapeutique !
Un stage de 6 mois ou même de X années de séminaires de cours ou de conférences ne sont que des reliques superstitieuses ou des "certificats" de marketing, de la poudre aux yeux qui implique une complicité hypocrite.

Dans les anciennes Écoles Indiennes, Chinoises, Arabes ou Grecques, le thérapeute était avant tout un "Être sensible", il avait atteint le stade "d’Être Humain". C'est à dire un Homme ou une Femme qui avait dépassé la seule connaissance du corps et les techniques de prescriptions.


Deuxième
condition
Le thérapeute a intégré le sens du Moi.
Il ne s'agit pas de son égo mais de son Moi comme moule commun universel. Il vit principalement "l'Energie de son identité" et a conquit la conscience de son histoire personnelle. C'est très important d'avoir assimilé son "Histoire personnelle" pour un thérapeute. Le reste n'est qu'apprentissage mécanique et répétition de schémas...


Troisième
condition
Un être malade ou souffrant est un être qui cherche la redécouverte de sa fonction propre de VIE, de son "Contrat vital", l'Origine ou la source de son accident de vie... la reconnaissance de son Moi !
Ainsi les actes thérapeutiques ne sont jamais mécaniques ou affectifs mais coopératifs et confessionnels (ne pas confondre avec l'église).
I
ls impliquent le malade dans son travail personnel et sa responsabilité.

Voilà donc quelques points d'appréciation de la Profession de Thérapeute.
Le diplôme, le certificat ou une "carte professionnelle" ne sont rien d'autre que des indicateurs comme la tenue vestimentaire d'une personne (l'habit ne fait pas le moine, encore moins le saint) ...
Mais ils ne démontrent ni ne prouvent jamais la connaissance authentique de celui ou de celle qui vous les agite devant vos yeux...

C'est pourquoi commencer par observer ces trois signes simples mais révélateurs ... Et vous allez être surement surpris dans leur application lors de vos rencontres ou de vos demandes !

Mais ces trois signes peuvent AUSSI s'appliquer à tous pratiquants macrobiotiques, à tous conférenciers, à tous "philosophants", à tous prétendants "éclairés" par l'alimentation naturelle ou même à tout prétendu nutritionniste ou diététicien expérimenté...
Mais la réalité dépasse la farce... et pousse la parodie à son extrême à notre époque !
 



VOICI LES TROIS SIGNES


1. LA FACE.

Il ou elle ne doit jamais être gros ni difforme, du corps (surtout le ventre, le tour de taille, le double menton est éliminatoire) ou "Gras du visage" (empâté, gonflé, tuméfié, bouffi).


2. LE CORPS.

Son visage ne doit jamais être jaune (bilieux, citron, jaunâtre), rouge congestionné (sanglant, tomate, bordeaux) ni blanc livide, enfariné ou comme du plâtre.

Il ou elle ne doit jamais avoir des yeux exorbitées (les globes blancs visible sous les yeux, vu de face).

Et surtout si ses cheveux sont tous entièrement blanchis (certains se teintent les cheveux).

Et concernant la femme, si elle a un commencement de barbe, de moustache ou une voix grave ou rauque, prenez de la distance...Et concernant l'homme, si sa voix est sifflante, "fluette" ou aiguë.

La perte de cheveux n'est pas un signe négatif. Mais s'il est complètement chauve ou chauve de tout le front et en continu jusqu'à tout l'arrière du crâne avec la nuque comprise, changer vite de praticien.


3. LA CONSULTATION.

Il vous écoute avec attention.

Et s'il vous conseille, sa parole doit être claire, pertinente et simple à comprendre pour VOUS.

Donc si un de ces trois signes fait défaut, c'est àdire si vous constatez le cas de l'un des deux premiers signes ou le troisième signe absent, alors n'acceptez pas ses avances ou ses "conseils" et partez.
En enfin, TEST millénaire et éprouvé.
Si vous suivez sincèrement ou minutieusement ses conseils, vous devez commencer à obtenir une amélioration systématique dans les trois semaines (21 jours) !




Dr M. Deyne



Aucun commentaire: